L’Inde cherche à attirer ses expatriés avec des visites du patrimoine juif
Rechercher

L’Inde cherche à attirer ses expatriés avec des visites du patrimoine juif

L'ambassadeur a dévoilé des plans pour rénover des sites juifs à travers le sous-continent pour stimuler le tourisme

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

La Synagogue Magen David dans le centre de Mumbai, février 2014 (Crédit photo: Joshua Davidovich / Times of Israel)
La Synagogue Magen David dans le centre de Mumbai, février 2014 (Crédit photo: Joshua Davidovich / Times of Israel)

L’ambassadeur indien en Israël a exhorté la semaine dernière les quelque 85 000 Juifs israéliens d’origine indienne à visiter leur pays d’origine, en leur promettant des visites du patrimoine juif.
 
Encourager les visites est un moyen de renforcer les liens bilatéraux entre les deux pays, a affirmé l’ambassadeur de l’Inde en Israël Jaideep Sarkar devant plus de 3 500 Juifs d’origine indienne réunis pour la 3e Convention nationale des Juifs indiens en Israël qui a eu lieu jeudi dernier à Ramle, a rapporté l’agence Press Trust of India.

« Nous voulons parler avec fierté au monde de l’intense vie juive en Inde et avec vos efforts, nous travaillons pour préserver le patrimoine juif en Inde », a déclaré Sarkar.

« Nous espérons proposer un forfait de voyage avec des sites du patrimoine juif à Mumbai et ailleurs d’ici le début de l’année prochaine. »

Un synagogue hors d'usage à côté d'un bidonville de Mumbai, février 2014 (Autorisation: Talya Levin)
Un synagogue hors d’usage à côté d’un bidonville de Mumbai, février 2014 (Autorisation: Talya Levin)

Sarkar a dit que l’Inde œuvrait pour faciliter les voyages pour les touristes en provenance d’Israël et a mis l’accent sur l’introduction de visas électroniques et sur le programme « Connaître l’Inde » destiné aux enfants d’origine indienne.

Posted by India in Israel (Embassy of India, Tel Aviv) on Friday, 14 August 2015

Il a également suggéré que des Juifs d’origine indienne vivant en Israël envisagent d’entreprendre des études supérieures dans son pays.

« La chose importante est de continuer ce que vous avez si bien commencé et de transmettre l’esprit et l’idée se trouvant derrière cette convention à la prochaine génération », a déclaré Sarkar. « La maison de l’unité juive indienne a de solides fondations. Maintenant, nous devons construire sur cette base ».

Un marchand dans le quartier juif de la ville de Cochin, février 2014 (Autorisation: Talya Levin)
Un marchand dans le quartier juif de la ville de Cochin, février 2014 (Autorisation: Talya Levin)

Il y a quatre communautés juives distinctes en Inde – les Bene Israel de la région de Maharashtra autour de Mumbai ; les Juifs de Cochin qui viennent de l’état du Kerala ; les Bagdadis, qui vivaient autrefois à Mumbai, mais dont la plupart a quitté le pays ; les Bene Menashe des Etats du Manipur et Mizoram dans le nord-est du pays.

Des Synagogues à Paravoor et Chennamangalam dans l’Etat méridional du Kerala ont récemment été rénovées et pourraient devenir les principales attractions pour les quelque 25 000 Juifs de Cochin d’Israël, selon la dépêche.

Israël et l’Inde ont constamment amélioré leurs liens depuis l’élection l’an dernier du Premier ministre indien Narendra Modi, qui a fait du développement de la coopération avec Israël une priorité de la politique diplomatique de son gouvernement.

Le président indien Pranab Mukherjee devrait se rendre en Israël l’année prochaine. Modi devrait également venir quelque temps après.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...