Amos Yadlin : il n’y aura sûrement pas de cessez-le-feu officiel
Rechercher

Amos Yadlin : il n’y aura sûrement pas de cessez-le-feu officiel

Amos Yadlin (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Amos Yadlin (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’ancien chef du renseignement militaire de Tsahal, Amos Yadlin, estime qu’Israël et le Hamas ne parviendront probablement pas à un accord officiel de cessez-le-feu, car leurs demandes respectives sont irréconciliables.

Au lieu de cela, les deux parties arrêteront probablement le feu dans le cadre d’une trêve non formelle, a-t-il déclaré à la Douzième chaîne.

Yadlin dit que le Hamas cherche à se présenter comme le défenseur de Jérusalem et exige la fin du blocus israélo-égyptien. Il cherche à s’engager à ce que ses dirigeants ne soient pas attaqués par Israël et veut un passage sûr entre Gaza et la Cisjordanie.

Israël ne voudra accepter aucune de ces conditions, déclare Yadlin, directeur exécutif de l’Institut d’études sur la sécurité nationale (INSS) de l’université de Tel Aviv.

Israël veut un calme complet, incluant l’arrêt des engins incendiaires tirés de Gaza; le désarmement de Gaza, ou du moins que le Hamas ne se réarme pas maintenant, le retour des corps de deux soldats de Tsahal et la liberté des civils israéliens détenus dans l’enclave, dit Yadlin.

C’est vous qui le dites...