Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Après le sauvetage de deux otages à Rafah, le Hamas dénonce un « massacre »

Une mosquée détruite suite à des frappes israéliennes à Rafah, dans la bande de Gaza, le 12 février 2024. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)
Une mosquée détruite suite à des frappes israéliennes à Rafah, dans la bande de Gaza, le 12 février 2024. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

Dans sa réponse initiale au sauvetage, par l’armée israélienne, de deux otages, le Hamas a condamné « le massacre commis par les soldats israéliens, ce soir, à Rafah », blâmant les États-Unis qui, selon le groupe terroriste, « ont donné le feu vert à Netanyahu ».

Les militaires ont indiqué avoir utilisé une force de frappe intense contre les hommes armés à l’intérieur du bâtiment où les otages étaient retenus en captivité et aux alentours, disant que « de nombreux terroristes ont été tués ». Le Hamas a fait état de plus de 50 morts.

Le groupe a estimé que l’opération était une continuation « de la guerre génocidaire » à Gaza et des tentatives de déplacement forcé livrées à l’encontre des Palestiniens.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.