Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Au moins 11 ressortissants US tués et des probables otages

Le président américain Joe Biden répondant aux questions d'un journaliste lors d'une réunion avec le Conseil des conseillers du président pour la science et la technologie dans la salle à manger d'État de la Maison Blanche, à Washington, le 4 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Patrick Semansky)
Le président américain Joe Biden répondant aux questions d'un journaliste lors d'une réunion avec le Conseil des conseillers du président pour la science et la technologie dans la salle à manger d'État de la Maison Blanche, à Washington, le 4 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Patrick Semansky)

« Ce n’est pas une tragédie lointaine » : les Etats-Unis comptent désormais au moins 11 ressortissants tués dans l’attaque du Hamas et selon toute probabilité des otages aux mains du groupe islamiste palestinien, accusé de « barbarie » par Washington.

Joe Biden a jugé « probable » lundi que des « citoyens américains se trouvent parmi les personnes retenues en otage par le Hamas ».

Il a par ailleurs indiqué que le nombre d’Américains tués dans l’attaque du Hamas s’élevait désormais au moins à 11.

« Nous nous rappelons la souffrance d’être attaqués par des terroristes chez nous, et les Américains dans tout le pays sont unis face à ces actions horribles qui ont à nouveau coûté des vies américaines innocentes. C’est un scandale », a déclaré le président américain dans un communiqué, en annonçant ce nouveau bilan « déchirant ».

Le chiffre pourrait évoluer : le gouvernement américain restait lundi sans nouvelles de certains ressortissants.

Il a indiqué que son administration travaillait avec les autorités israéliennes à la libération des otages, via le « partage de renseignements » et la mobilisation « d’experts dans toutes les branches du gouvernement américain » pour « se concerter avec le gouvernement israélien et le conseiller. »

Biden a évoqué « tant de familles américaines qui souffrent de cette attaque ainsi que des blessures infligées au travers de milliers d’années d’antisémitisme et de persécution du peuple juif. »

Il a indiqué que les forces de police avaient « augmenté la sécurité » autour de lieux où se rassemble la communauté juive aux Etats-Unis.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.