Rechercher

Ben Gvir : « Le temps est venu pour nous de redevenir les maîtres de notre maison »

Le député du HaTsionout HaDatit Itamar Ben Gvir cherche à adopter un ton quelque peu conciliant alors qu’il s’adresse à des centaines de partisans en train d’hurler « mort aux terroristes », dans ses premières remarques après la publication de sondages de sortie des urnes encourageants pour son parti d’extrême droite.

« Je veux dire à ceux qui n’ont pas voté pour moi : nous sommes tous frères », déclare Ben Gvir au siège de sa sous-faction Otzma Yehudit à Jérusalem.

Il soutient que la fusion entre HaTsionout HaDatit de Bezalel Smotrich et sa faction Otzma Yehudit a réussi à satisfaire un large éventail d’électeurs : « Nous représentons tout le monde : laïcs et religieux, haredi et traditionnels, séfarades et ashkénazes ».

« Ils veulent tous un vrai changement », dit Ben Gvir sous les acclamations de la foule masculine en grande partie plus jeune.

« Notre héritage (juif) n’appartient pas seulement aux religieux mais aussi aux laïcs… et tous ont le droit de l’apprendre dans nos écoles », ajoute-t-il.

Il précise ensuite qu’il se battra pour faire la différence entre les sionistes et ceux qui travaillent « pour saper notre existence ici », ce à quoi la foule répond par de nouveaux cris de « mort aux terroristes !

« Le temps est venu pour nos enfants de pouvoir se promener en toute sécurité dans les rues », poursuit Ben Gvir. « Le temps est venu pour nous de redevenir les maîtres de notre propre maison. »

C’est vous qui le dites...