Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Berlin se dit « prudent » vis-à-vis des bilans de victimes publiés par le Hamas

Berlin a indiqué vendredi considérer avec « une certaine prudence » les bilans publiés par le groupe terroriste du Hamas du nombre de victimes depuis le début des bombardements israéliens sur la bande de Gaza, sans contester les souffrances infligées aux civils.

« Nous ne pouvons pas vérifier de façon indépendante les déclarations du Hamas et c’est pour cela qu’il faut faire preuve d’une certaine prudence », a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christian Wagner, lors d’un point presse régulier du gouvernement à Berlin. « Le Hamas n’est pas pour nous une source d’informations », a affirmé de son côté un porte-parole adjoint de la chancellerie, Wolfgang Büchner, rappelant à plusieurs reprises qu’il s’agissait d’une organisation terroriste. « Personne ne conteste (…) la terrible souffrance de la population dans la Bande de Gaza », a-t-il dit, ajoutant que Berlin « ne pouvait pas donner de chiffres exacts et ne pouvait pas les vérifier ». « Il est incontestable qu’il y a beaucoup de victimes civiles », a-t-il encore insisté. « Nous voyons la misère des gens dans la bande de Gaza et pour cette raison le gouvernement allemand s’efforce à ce qu’ils aient un accès à l’aide humanitaire. »

Le ministère de la Santé du Hamas à Gaza publie quotidiennement un bilan des victimes depuis le début de la guerre avec Israël : vendredi, il a fait état de 7 326 morts, dont plus de 3 000 enfants. Selon ce bilan publié quotidiennement par le ministère de la Santé, près de 19 000 personnes auraient été blessées depuis le déclenchement des représailles israéliennes le 7 octobre, suite aux attaques sans précédent en Israël.

Le président américain Joe Biden a lui aussi mis en doute cette semaine le nombre de morts, qui comprend les hommes armés, les terroristes tués après avoir traversé en Israël pour massacrer des personnes dans leurs maisons, et les victimes de roquettes palestiniennes mal tirées.

Toutefois, l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) affirme que les chiffres du Hamas concernant le nombre de morts se sont avérés « crédibles » lors de conflits antérieurs.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.