Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Gantz pense qu’Israël connaît le sort de la famille Bibas

Des chaises pour la famille Bibas, retenue en otage à Gaza, autour de la table du Seder dans la salle à manger communautaire du kibboutz Nir Oz, dans le sud d'Israël, le 11 avril 2024. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo, File)
Des chaises pour la famille Bibas, retenue en otage à Gaza, autour de la table du Seder dans la salle à manger communautaire du kibboutz Nir Oz, dans le sud d'Israël, le 11 avril 2024. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo, File)

Interrogé sur le sort de la famille Bibas, retenue en otage à Gaza depuis le 7 octobre, Benny Gantz dit croire qu’Israël connaît leur sort, mais ne confirmera pas pour l’instant les détails.

Dans une interview accordée à Kann, le chef du parti HaMahane HaMamlahti a répondu « Je pense que oui » lorsqu’on lui a demandé si Israël connaissait le sort de Shiri, Yarden, Ariel et Kfir Bibas.

Gantz affirme que le public connaîtra son sort « lorsque les choses se concrétiseront ».

L’ancien chef de Tsahal a déclaré à la Douzième chaîne que le rapatriement des otages doit être une priorité absolue, même au prix d’un « changement dans les combats à Gaza ».

Gantz souligne qu’Israël ne devrait pas administrer Gaza après la guerre, et que Jérusalem doit regarder « des années en avant » pour se préparer à un avenir sûr.

Il a déclaré à la Treizième chaîne que plus Israël « attendait et attendait » un accord de libération des otages, plus « le coût a augmenté… Sinwar se trouve dans les tunnels et ne se soucie pas vraiment de son peuple et toute la pression ne fait qu’augmenter sur Israël. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.