Iran: Les dirigeants israéliens devraient être jugés comme « criminels de guerre »
Rechercher

Iran: Les dirigeants israéliens devraient être jugés comme « criminels de guerre »

« Le meurtre d’enfants, de femmes et de gens sans défense de Palestine (…) est devenu la stratégie principale (d’Israël) en 70 ans d’occupation », a indiqué le porte-parole du ministre des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi, sur le site internet du ministère.

Il a appelé la communauté internationale à « agir immédiatement » et à juger les dirigeants israéliens comme « criminels de guerre devant les juridictions internationales », au lendemain de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l’été 2014 à Gaza.

Dans son communiqué, le porte-parole de la diplomatie iranienne a jugé que « les crimes persistants » d’Israël étaient « le résultat du soutien sans faille des Etats-Unis » à l’Etat hébreu.

M. Ghasemi a en outre accusé des pays de la région de « compromission traîtresse et de passivité indigne » pour ne pas avoir condamné avec force les agissements israéliens, en allusion à l’Arabie saoudite, le grand rival régional de l’Iran chiite avec lequel le royaume sunnite n’a plus de relations diplomatiques.

L’agence officielle saoudienne SPA a indiqué mardi que le Conseil des ministres saoudiens avait rejeté le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem comme « un acte d’une grande partialité contre les droits des Palestiniens ».

Pour le président du Parlement iranien, Ali Larijani, le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem constitue une nouvelle tentative des Etats-Unis « de détruire l’institution internationale des Nations unies », après leur retrait des accords sur le climat et sur le nucléaire iranien.

C’est vous qui le dites...