La circulation réduite à Jérusalem mais la ville n’est pas déserte
Rechercher

La circulation réduite à Jérusalem mais la ville n’est pas déserte

Malgré les directives émises par le ministère de la Santé, enjoignant les Israéliens à reste chez eux à moins que ce ne soit absolument nécessaire, les rues de Jérusalem n’étaient pas désertes mercredi matin.

Un correspondant du Times of Israël à Jérusalem a signalé qu’il y avait de la circulation, même si les rues étaient moins prises d’assaut qu’à l’accoutumée, et des personnes marchaient sur les trottoirs ou attendaient les bus qui fonctionnent toujours.

Cela inclut les quartiers non-ultra-orthodoxes.

Les Israéliens ont reçu l’ordre de se confiner à moins qu’ils n’aient besoin d’aller travailler dans certaines conditions, ou d’aller chercher des provisions ou d’autres fournitures essentielles.

C’est vous qui le dites...