Plus de transports publics en Israël le soir et le week-end
Rechercher

Plus de transports publics en Israël le soir et le week-end

Alors que le ministère de la Santé dit aux Israéliens de rester chez eux à cause du COVID-19, le ministère des Transports réduit les itinéraires et les horaires

Des passagers dans le tramway de Jérusalem, le 17 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Des passagers dans le tramway de Jérusalem, le 17 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Le ministère des Transports a annoncé mardi qu’il réduisait les transports publics pour lutter contre le coronavirus, suite à la nouvelle directive du ministère de la Santé selon laquelle tous les Israéliens doivent rester chez eux sauf en cas d’absolue nécessité.

Les transports publics (bus, trains et tramways) cesseront de fonctionner à 22h mardi avant de reprendre à leur heure habituelle mercredi matin. À partir de mercredi, les transports publics s’arrêteront à 20h tous les soirs.

Le ministère a déclaré que les transports publics ne fonctionneront plus le week-end, s’arrêtant à 20h le jeudi et reprenant le dimanche matin.

Le ministère a également indiqué qu’il supprimerait complètement certaines lignes. Dans cette déclaration, il a indiqué que toutes les lignes étaient examinées et que les lignes non essentielles – telles que celles qui s’étendent vers les « zones de divertissement » ou celles fréquentées par les étudiants sur le chemin de l’école ou de l’université – seraient supprimées. Les écoles et les universités ont été fermées pour une durée indéterminée à cause de l’épidémie.

Il a indiqué que des informations actualisées sur les itinéraires seraient disponibles en ligne sur les sites web des opérateurs et sur diverses applications de transport public.

Le ministère a déclaré que l’utilisation des transports publics avait considérablement diminué ces derniers jours, le public ayant commencé à se conformer aux instructions du gouvernement de rester chez soi autant que possible.

Un chauffeur de bus porte un masque facial par crainte du coronavirus dans le centre-ville de Jérusalem, le 16 mars 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministère des Transports a également exhorté les Israéliens à ne pas utiliser les transports publics.

Selon les directives actualisées du ministère de la Santé, les Israéliens doivent rester chez eux, avec des exceptions pour les soins médicaux urgents et l’achat de médicaments et de denrées alimentaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...