Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

La CPI demande des mandats d’arrêt contre Netanyahu, Gallant et 3 chefs du Hamas

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant lors d'un événement pour les soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire de la Journée de l'indépendance, à Jérusalem, le 26 avril 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant lors d'un événement pour les soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire de la Journée de l'indépendance, à Jérusalem, le 26 avril 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Karim Khan a demandé lundi des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et des dirigeants du Hamas pour des crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis dans la bande de Gaza.

Khan a déclaré dans un communiqué qu’il demandait des mandats d’arrêt contre Netanyahu et le ministre de la Défense israélien Yoav Gallant pour des crimes tels que « le fait d’affamer délibérément des civils », « homicide intentionnel » et « extermination et/ou meurtre ».

« Sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benjamin Netanyahu, le Premier Ministre d’Israël, et Yoav Gallant, le Ministre de la Défense d’Israël, portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) à partir du 8 octobre 2023 au moins », a déclaré dans un communiqué la CPI, qui siège à La Haye.

Karim Kahn indique qu’il demande également des mandats d’arrêt contre les dirigeants du Hamas, Yahya Sinwar, Mohammad Deif et Ismail Haniyeh.

« Aujourd’hui, nous avons demandé des mandats à la chambre préliminaire de la Cour pénale internationale concernant trois personnes qui sont membres du Hamas », a déclaré Kahn en énumérant Sinwar, Deif et Haniyeh.

Il précise qu’ils seraient accusés d’extermination, de meurtre, de prise d’otage, de viol et d’agression sexuelle en détention.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.