La fermeture de la synagogue avait été évoquée par la police et les autorités
Rechercher

La fermeture de la synagogue avait été évoquée par la police et les autorités

Kan a publié des documents dans lesquels la police et le Conseil régional tentaient de se renvoyer la responsabilité de la mise en œuvre d’une ordonnance interdisant les offices de Shavuot à la synagogue Karlin, dont les travaux n’étaient pas terminés.

Ces documents montrent les mises en garde de la police en direction du Conseil local face aux dangers d’une permission octroyée au lieu de culte pour y organiser des offices, notant que le bâtiment n’était pas terminé et qu’il n’avait pas obtenu l’autorisation de recevoir du public. Toutefois, quand le conseil local avait demandé à la police de faire appliquer l’ordonnance de fermeture, la police lui avait répondu en lui renvoyant la balle.

Certains soulignent que la police aurait dû empêcher les fidèles d’entrer dans le bâtiment au lieu de laisser cette responsabilité au conseil local, qui n’a que des capacités limitées pour faire respecter les règles.

C’est vous qui le dites...