Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Londres et Washington sanctionnent des responsables des rebelles Houthis

Des partisans des yéménites Houthis lors d'une manifestation contre les frappes dirigées par les Américains contre le groupe rebelle soutenu par l'Iran à Sanaa, le 12 janvier 2024. (Crédit : AP Photo)
Des partisans des yéménites Houthis lors d'une manifestation contre les frappes dirigées par les Américains contre le groupe rebelle soutenu par l'Iran à Sanaa, le 12 janvier 2024. (Crédit : AP Photo)

Londres et Washington ont annoncé jeudi des sanctions contre quatre responsables des rebelles Houthis du Yémen, qu’ils estiment impliqués dans l’organisation des attaques de navires en mer Rouge qui perturbent le transport maritime dans la région.

« Ces sanctions renforcent le message clair que nous avons adressé aux Houthis ces dernières semaines (…) Avec nos alliés, nous continuerons de cibler les responsables des attaques inacceptables et illégales menées par les Houthis, qui menacent les vies de marins innocents et perturbent les livraisons d’aide au peuple yéménite », a déclaré dans un communiqué le ministre britannique des Affaires étrangères David Cameron.

L’objectif de ces sanctions est de « perturber » la capacité des rebelles à mener des attaques en mer Rouge, selon Londres, qui se dit « déterminé à protéger la liberté de navigation ».

« Les attaques terroristes persistantes des Houthis contre des navires marchands et leurs équipages civils menacent les chaînes d’approvisionnement mondiales et la liberté de navigation, critiques à la sécurité, la stabilité et la prospérité mondiales », a dénoncé de son côté le sous-secrétaire américain au Trésor, Brian Nelson.

Parmi les quatre responsables sanctionnés figurent notamment Mohamed al-Atifi, ministre de la Défense des rebelles, ou encore Muhammad Fadl Abd al-Nabi, commandant des forces navales houthies, détaille le communiqué britannique qui précise que les sanctions consistent notamment en un gel de leurs avoirs et une interdiction du territoire britannique, similaires à celles prises par les Etats-Unis.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.