Rechercher

Manifestation de masse au Maroc en soutien aux Palestiniens

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat, au Maroc, pour réaffirmer leur « solidarité avec la population palestinienne » et « dénoncer » l’offensive israélienne à Gaza, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Le rassemblement a débuté dans le quartier de Diour Jamâa, dans le centre de Rabat, et les manifestants, munis de drapeaux palestiniens et scandant des slogans hostiles à Israël, se sont ensuite dirigés vers le Parlement.

« Il faut venger nos frères palestiniens », « Mort à Israël », scandaient notamment les manifestants, dont une majorité de sympathisants islamistes.

Plus d’un millier de personnes avaient déjà manifesté le 12 juillet à Rabat et Casablanca.

Dimanche, les participants répondaient notamment à l’appel des islamistes d’Al Adl Wal Ihsane (AWI), mouvance islamiste interdite mais tolérée, et de certains partis politiques.

« C’est une cause qui suscite l’indignation de tous les hommes libres, pas seulement les musulmans », a dit à l’AFP Abdelouahed Moutawakil, un dirigeant d’AWI.

« La société marocaine est indignée, elle est blessée par ce qui se passe à Gaza », a renchéri Amal, étudiante de 22 ans.

Selon un journaliste de l’AFP, des militants du mouvement pro-réformes du 20 Février, né durant le Printemps arabe, et des membres du gouvernement ont également participé à la manifestation.

Les autorités marocaines ont « vivement condamné » début juillet « l’escalade militaire (…) injustifiée et inadmissible » d’Israël.

Le roi Mohammed VI, président du comité Al Qods (Jérusalem, en arabe), a annoncé le déblocage d’une « aide humanitaire d’urgence » de cinq millions de dollars à destination de la population de Gaza.

C’est vous qui le dites...