Poniatowski, seul député UMP favorable (pour l’instant)
Rechercher

Poniatowski, seul député UMP favorable (pour l’instant)

Axel Poniatowski, député UMP, regrette qu’il n’y ait pas eu d’initiative commune, qui aurait pu enrichir le texte.

« Le débat porte sur le moment, Est-ce le bon moment pour reconnaître la Palestine ? » Des députés répondent haut et fort « oui ». La question mérite d’être posée. « Je pense que c’est précisément le bon moment », déclare-t-il, sous les applaudissements des députés de gauche.

Il accuse « le statu quo » qui « fait le jeu des extrêmes », « car cela fait 70 ans que ça dure ».

D’un point de vue européen, c’est précisément l’absence de toute perspective de paix, qui est l’occasion de renforcer l’Autorité palestinienne. « Le rapprochement du Fatah et du Hamas » permettrait cette démarche de reconnaissance.

« La paix ne peut être que le résultat de la prise de conscience : la poursuite du carnage ou la coexistence équilibrée. »

« Bouger les lignes » – Il « respecte les positions de ceux qui sont réticents ». « Ça fait soixante dix ans que ça dure, la reconnaissance des deux Etats a été votée par les Nations unies en 47 et devait entrer en application en 48 », souligne-t-il. « Est-ce qu’on va encore attendre 70 ans ? Pour faire avancer les choses, pour la protection à la fois d’Israël et des Palestiniens, il faut faire bouger les lignes. »

Capture d’écran Axel Poniatowski (Crédit : lcl)
Capture d’écran Axel Poniatowski (Crédit : lcl)
C’est vous qui le dites...