Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Retour à la normale pour la plupart des écoles dès mercredi

Les écoles de la majeure partie d’Israël pourront ouvrir comme d’habitude à partir de demain, y compris à Jérusalem, Tel Aviv et Haïfa, selon les nouvelles directives données aujourd’hui par le Commandement du front intérieur. Auparavant, dans ces régions, les écoles fonctionnaient en partie en présentiel et en partie en télé-enseignement, en fonction de l’accès aux abris et du personnel disponible.

La directive s’applique aux écoles de la maternelle à la terminale dans « la majeure partie du pays », mais exclut le Néguev occidental, Ashkelon, Ashdod et d’autres zones autour de Gaza, où l’enseignement en présentiel est toujours interdit. D’autres régions, comme la frontière avec le Liban, le Golan et le centre du Néguev, continueront d’autoriser l’enseignement en personne dans des conditions dites de sécurité, conjuguées à l’enseignement à distance.

Cette dernière directive n’est techniquement en vigueur que jusqu’au jeudi 26 octobre à 18 heures.

La municipalité de Jérusalem a annoncé que les écoles seraient ouvertes demain, et à Tel Aviv, la municipalité a déclaré que, jusqu’à la fin de la semaine, elle n’autoriserait l’ouverture que des écoles bénéficiant d’une protection adéquate pour tous les élèves.

Selon un rapport publié aujourd’hui par Ynet, environ une école sur cinq dans le pays ne dispose pas d’abris anti-atomiques adéquats pour tous les élèves et le personnel.

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas il y a plusieurs semaines, le ministère de l’Education, en collaboration avec le Commandement du Front intérieur, a publié une série de déclarations mettant en œuvre des activités d’enseignement à distance et/ou en présentiel dans différentes régions du pays en utilisant un système de code couleur qui a changé au fur et à mesure de l’évolution de la situation en matière de sécurité.

L’ensemble du système éducatif souffre toujours d’une pénurie de personnel causée par l’appel massif des réservistes de l’armée israélienne, et doit faire face à des dizaines de milliers d’élèves déplacés, qui ont été évacués des communautés autour de Gaza et le long de la frontière libanaise.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.