Livni : la prochaine guerre au nord sera contre le Liban, pas juste le Hezbollah
Rechercher

Livni : la prochaine guerre au nord sera contre le Liban, pas juste le Hezbollah

L'état du Liban "portera, au niveau diplomatique, la responsabilité des actions du Hezbollah", a expliqué la députée de l'Union sioniste

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Tzipi Livni, députée de l'Union sioniste, pendant une réunion du groupe parlementaire à la Knesset, le 16 janvier 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Tzipi Livni, députée de l'Union sioniste, pendant une réunion du groupe parlementaire à la Knesset, le 16 janvier 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La prochaine guerre dans le nord sera contre le Liban, pas seulement contre le Hezbollah, a déclaré la députée issue de l’Union sioniste Tzipi Livni lundi.

Celle qui était ministre des Affaires étrangères durant la deuxième guerre du Liban en 2006, a indiqué que la prochaine guerre qui éclatera sur le front nord israélien se disputera contre le Liban – et pas seulement contre le groupe terroriste du Hezbollah.

« Aujourd’hui, le Hezbollah fait partie du gouvernement libanais et par conséquent, si nous nous trouvons dans l’obligation de nous battre, la prochaine guerre nous opposera à l’État du Liban, qui portera, au niveau diplomatique, la responsabilité des actions du Hezbollah », a dit Livni.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman, le ministre de l’Education Naftali Bennett et d’autres leaders de la coalition ont déjà pour leur part indiqué qu’aucune distinction ne serait faite entre le Hezbollah et le Liban si un conflit devait éclater dans le nord du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...