L’ONU dénonce les nouveaux logements autorisés par Israël en Cisjordanie
Rechercher

L’ONU dénonce les nouveaux logements autorisés par Israël en Cisjordanie

Pour, Ban Ki-moon cette initiative "soulève de légitimes questions sur les intentions à long terme d'Israël"

L'implantation israélienne de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 25 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'implantation israélienne de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 25 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a « vivement critiqué » lundi la décision israélienne d’approuver de nouvelles constructions dans des implantations en Cisjordanie et à Jérusalem, a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric.

Cette initiative « soulève de légitimes questions sur les intentions à long terme d’Israël, de même que les déclarations répétées de certains ministres israéliens appelant à l’annexion de la Cisjordanie », a souligné le porte-parole.

Ban, a-t-il ajouté, « réaffirme que les implantations sont illégales au regard des lois internationales et exhorte le gouvernement israélien à revenir sur de telles décisions dans l’intérêt de la paix et d’un règlement final équitable ».

Ban se déclare « très déçu » que ces décisions interviennent quatre jours seulement après l’appel du Quartet à Israël à mettre fin à sa politique de « colonisation », conclut le communiqué.

Israël a approuvé 560 nouvelles maisons dans l’implantation de Maale Adumim en Cisjordanie, selon un porte-parole de la communauté.

Selon des médias israéliens, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également donné son accord à un projet de 240 nouvelles habitations à Jérusalem Est, ainsi que pour 600 unités de logements pour les Arabes israéliens à Beit Safafa, un quartier arabe de la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...