Lyon: Une plaque d’hommage à Anne Frank vandalisée par des militants anti-Israël
Rechercher

Lyon: Une plaque d’hommage à Anne Frank vandalisée par des militants anti-Israël

Plusieurs personnalités, la LICRA et l’ambassade d’Israël en France ont vivement réagi sur Twitter suite à ce nouveau vandalisme antisémite

Une plaque en hommage à Anne Frank vandalisée par des militants anti-Israël, à Lyon, le 16 mars 2021. (Crédit : LICRA / Twitter)
Une plaque en hommage à Anne Frank vandalisée par des militants anti-Israël, à Lyon, le 16 mars 2021. (Crédit : LICRA / Twitter)

Le 16 mars, des militants anti-Israël ont organisé devant le tribunal de Lyon une manifestation de soutien à l’activiste Olivia Zemor, qui était jugée pour avoir relayé un appel au boycott de l’entreprise pharmaceutique israélienne Teva.

Dans le cadre de cette manifestation, les militants ont apposé sur la voie publique divers autocollants jaunes appelant au boycott d’Israël.

L’un d’entre eux a été apposé sur une plaque rendant hommage à Anne Frank. La plaque avait déjà été vandalisée, brisée, en 2017. La mairie avait alors porté plainte.

Plusieurs personnalités, la LICRA et l’ambassade d’Israël en France ont vivement réagi sur Twitter suite à ce nouveau vandalisme antisémite, expliquant que l’acte était une nouvelle preuve qu’antisionisme et antisémitisme étaient deux idéologies étroitement liées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...