Rechercher

Maccabiades : certains Russes seront bien là, mais pas la Russie

Les organisateurs ont affirmé que la Russie s'était retirée il y a 4 mois ; un match de volley Ukraine-Russie aurait figuré au programme, selon Jewish News

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Les athlètes juifs qui participent aux 20èmes Maccabiades avec le drapeau national lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Maccabiah à Jérusalem, le 6 juillet 2017 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Les athlètes juifs qui participent aux 20èmes Maccabiades avec le drapeau national lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Maccabiah à Jérusalem, le 6 juillet 2017 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Les délégations russes et biélorusses qui devaient participer aux Maccabiades en Israël, le mois prochain, se sont retirées d’elles-mêmes de cet événement international important du monde sportif juif, ont fait savoir les organisateurs, mercredi.

Une annonce qui a été faite après un article paru dans Jewish News, au Royaume-Uni, qui a fait savoir que le tirage au sort avait déterminé que la Russie affronterait l’Ukraine dans un match de volley féminin – une situation profondément inconfortable en raison de l’invasion en cours, par les forces de Moscou, de l’Ukraine, une guerre qui a fait des milliers de morts du côté des civils.

Un porte-parole des Maccabiades a démenti cette information, affirmant que la Russie ne prendrait part ni à ce match, ni à la compétition sportive plus largement, et que l’article semblait s’être basé sur une « erreur administrative » figurant sur le site des Maccabiades.

Cet événement sportif déterminant aura lieu du 12 au 16 juillet dans tout Israël, et il devrait être l’un des plus importants jamais organisés. Environ 10 000 athlètes juifs issus de 60 pays devraient rivaliser dans des dizaines de disciplines dans les structures de tout le pays. En comparaison, environ 11 000 athlètes avaient pris part aux Jeux olympiques de Rio.

Selon le porte-parole, la délégation russe s’est retirée des Maccabiades il y a environ quatre mois – c’est à dire à peu-près au moment où la Russie a envahi l’Ukraine. Il est difficile de dire quand la délégation biélorusse a, pour sa part, jeté l’éponge.

Selon une autre porte-parole des Maccabiades, ce sont les délégations des deux pays qui, de leur plein gré, se sont retirées. Elles l’ont fait avant même que le comité organisateur ne décide lui-même de permettre ou d’interdire aux Russes de participer dans le sillage de l’invasion ukrainienne. La participation de la Russie et des athlètes russes a été interdite dans les compétitions internationales pour la même raison.

Toutefois, mercredi après-midi, la Russie et la Biélorussie apparaissaient encore comme des pays participants sur le site officiel des Maccabiades. La liste montrant la Russie concourir contre l’Ukraine au beach volley féminin, qui apparaissait sur une capture d’écran du journal Jewish News, mardi, a pour sa part disparu.

Les pays participant sur le site officiel des Maccabiades, dont la Russie, le 29 juin 2022. (Capture d’écran)

Malgré le retrait des délégations officielles, certains Russes et Biélorusses vont toutefois prendre part aux Maccabiades.

En partie pour accommoder les athlètes issus de ces pays, les Maccabiades vont accueillir une nouvelle équipe « Olim » – « Olim » est le mot en hébreu désignant les immigrants juifs en Israël. De nouveaux sportifs immigrants venus d’Arménie, du Brésil, du Canada, d’Éthiopie, de Géorgie, d’Ukraine, des États-Unis et d’autres pays joueront également dans l’équipe « Olim », a noté une porte-parole.

Les membres de cette nouvelle équipe apparaîtront sous le drapeau des Maccabiades, et non sous celui de leur pays de naissance. L’équipe « Olim » ne sera « nullement associée à la Russie et au drapeau russe », a-t-elle déclaré.

Les Maccabiades sont organisées tous les quatre ans. Elles devaient avoir lieu en 2021 mais elles avaient été reportées pour cause de pandémie de coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...