Madrid dédommage l’université d’Ariel pour avoir exclu ses étudiants
Rechercher

Madrid dédommage l’université d’Ariel pour avoir exclu ses étudiants

L’université israélienne recevra 107 000 $ en dédommagement après l’éviction en 2010 d’une compétition scientifique de sa délégation à cause de son emplacement dans les Territoires

Les étudiants de l’université Ariel à Madrid pendant la compétition "Solar Decathlon" en 2010. (Crédit : autorisation de l'université Ariel)
Les étudiants de l’université Ariel à Madrid pendant la compétition "Solar Decathlon" en 2010. (Crédit : autorisation de l'université Ariel)

L’Espagne a dédommagé une université israélienne de Cisjordanie à hauteur de 107 000 dollars pour les dommages causés par son exclusion d’une compétition scientifique.

Le gouvernement central a transféré l’argent à l’université Ariel au début du mois, conformément à une décision récente du conseil d’Etat espagnol, selon un communiqué publié mercredi par ACOM, une organisation pro-israélienne située à Madrid.

Dans sa décision d’exclure l’université de la participation à la compétition « Solar Decathlon Europe » en 2010, le gouvernement espagnol a cité le fait qu’Ariel est située dans une implantation de Cisjordanie.

Acom avait comparé la décision a une « victoire légale contre le BDS », en référence au mouvement anti-Israël Boycott Désinvestissement et Sanction.

Le conseil, la plus haute institution de conseil d’Espagne, a déclaré que l’Espagne avait violé un article de sa constitution qui interdit toute forme de discrimination basée sur la nationalité ou le lieu d’origine.

Une photographie d'une maquette de la Tente d'Abraham, une maison durable présentée par les étudiants de l'université Ariel avant leur exclusion de la compétition en raison de la localisation dans les Territoires de leur université. (Crédit : autorisation université Ariel)
Une photographie d’une maquette de la Tente d’Abraham, une maison durable présentée par les étudiants de l’université Ariel avant leur exclusion de la compétition en raison de la localisation dans les Territoires de leur université. (Crédit : autorisation université Ariel)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...