Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Malgré le gel de la refonte judiciaire, des milliers de personnes défilent à Tel-Aviv

Alors que la coalition et l'opposition se sont rencontrés pour négocier, les manifestants demandent que les projets de loi soient complètement rejetés - pas suspendus

Des Israéliens protestent contre la réforme judiciaire prévue par le gouvernement, à Tel Aviv, le 28 mars 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des Israéliens protestent contre la réforme judiciaire prévue par le gouvernement, à Tel Aviv, le 28 mars 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Environ 3 000 manifestants ont défilé mardi à Tel-Aviv contre le projet de réforme judiciaire du gouvernement, bien que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ait suspendu le processus législatif la veille.

La manifestation, nettement moins importante que celles qui ont eu lieu dans la ville au cours des 12 dernières semaines, a eu lieu parce qu’ils craignent que la suspension du processus législatif par Netanyahu ne soit une ruse destinée à étouffer les manifestations avant de reprendre le blitz législatif dans quelques semaines, ont déclaré les organisateurs de la manifestation.

Ils ont également déclaré que la manifestation était une réponse à l’accord de Netanyahu avec le ministre de la sécurité nationale Itamar Ben Gvir pour faire avancer les plans de formation d’une force de « garde nationale » sous le contrôle direct du ministre d’extrême-droite.

La marche est partie du quartier général militaire de la Kirya à Tel Aviv à 16 heures, avant de se rendre à la salle de l’Indépendance sur le boulevard Rothschild.

Un autre groupe, les Parachutistes pour la démocratie, a également organisé une manifestation mardi, et des centaines de personnes se sont rassemblées au carrefour Hasharon, près de la ville côtière de Netanya.

D’autres groupes de protestation importants ont indiqué plus tôt qu’ils étaient sceptiques quant aux intentions du gouvernement, mais qu’ils suspendraient néanmoins leurs activités pendant que les dirigeants de la coalition et de l’opposition tentent de trouver un compromis.

Mardi matin, le groupe « Frères d’armes » a pris la parole. « Selon le Premier ministre, cette interruption a été décidée dans l’intention de donner du temps aux négociations. Nous – comme la majorité de la population – ne croyons pas aux paroles, nous ne croyons pas qu’il y ait une réelle intention de parvenir à un accord consensuel. Nous ne croyons qu’aux actes », indique le communiqué.

Des centaines d’officiers de l’armée de l’air et d’autres réservistes militaires se sont joints aux manifestations organisées ces dernières semaines pour protester contre les efforts de la coalition dure visant à restreindre radicalement les pouvoirs de la Haute Cour de justice, déclarant qu’ils ne se présenteraient pas au travail si la réforme était adoptée, car cela mettrait effectivement fin au régime démocratique d’Israël.

« En même temps, en tant que volontaires de réserve qui avons protégé le pays chaque fois que nous avons été appelés, et après une profonde réflexion et un sens de la responsabilité nationale pour l’unité du peuple, nous avons décidé de donner une chance au processus de négociation », a déclaré le groupe.

« Nous sommes prêts et organisés pour reprendre la protestation en un court laps de temps si nécessaire. ‘Frères d’armes’ reprendra immédiatement et avec force les actions de protestation s’il s’avère que le temps alloué aux négociations est cyniquement utilisé pour porter atteinte à la démocratie », ont précisé les protestataires.

Un autre groupe du mouvement de protestation a déclaré plus tôt que malgré la suspension par Netanyahu de la législation sur la réforme judiciaire, il continuerait à manifester le samedi soir à Tel-Aviv.

Le Mouvement pour un gouvernement de qualité en Israël et les dirigeants du mouvement de protestation du secteur de la haute technologie ont tous deux déclaré qu’ils continueraient à manifester jusqu’à ce que le gouvernement abandonne complètement ses projets de réforme judiciaire.

L’équipe du Times of Israel et Emanuel Fabian ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.