Malgré sa condamnation, Dieudonné se produit en Belgique
Rechercher

Malgré sa condamnation, Dieudonné se produit en Belgique

Environ 150 personnes étaient présentes à l'évènement ce dimanche soir, alors que le polémiste a été condamné à trois ans de prison, dont un avec sursis, et 200 000 euros d’amende

Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris. (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)
Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris. (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)

Malgré sa condamnation vendredi à Paris à trois ans de prison, dont un avec sursis, et 200 000 euros d’amende pour fraude fiscale, blanchiment ou encore abus de biens sociaux, le polémiste français Dieudonné M’Bala M’Bala a donné un spectacle ce dimanche soir sur un terrain privé de Morlanwelz (Hainaut), en Belgique, a rapporté l’agence de presse Belga.

Environ 150 personnes étaient présentes, après avoir été prévenues par SMS de l’adresse du spectacle – à plus de 50 kilomètres de la capitale, ville où devait initialement avoir lieu l’évènement.

Un nouveau spectacle a été annoncé le 14 juillet à Liège.

Condamné pour propos racistes par la Cour d’appel de Liège en 2017, Dieudonné ne peut officiellement plus se produire dans les salles belges. En France, le polémiste a également fait face à des interdictions. C’est pour cette raison que, sur son site Internet, il fait appel à ses fans afin qu’ils puissent proposer leur propriété comme lieu de représentation, contournant l’interdiction dont il fait l’objet.

Suite à sa condamnation vendredi, Dieudonné a annoncé dans une vidéo qu’il ferait appel, continuant ainsi entretemps à se produire dans le cadre des tournées de ses spectacles « En vérité » et de son prochain, « Gilet jaune ».

Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné sa compagne Noémie Montagne, en tant que gérante de droit de leur société des Productions de la plume, à 18 mois d’emprisonnement avec sursis notamment pour abus de biens sociaux aux dépens de cette société et fraude à la TVA.

Les Productions de la plume ont été condamnées à 50 000 euros d’amende pour soustraction au paiement de la TVA.

L’homme controversé et sa compagne se sont aussi vu infliger une interdiction de gérer une entreprise pendant dix ans, et le tribunal a prononcé la confiscation des fortes sommes en espèces saisies au cours de l’enquête.

Le tribunal a dénoncé des « infractions plurielles », commises « sur une longue période, 2009-2014 » par un homme « aux très nombreux antécédents tant fiscaux que judiciaires ».

Dieudonné M’Bala M’Bala a été condamné pour abus de biens sociaux au préjudice de sa société – pour avoir détourné à son profit des recettes en liquide de ses spectacles non comptabilisées dans les comptes des Productions de la plume, commis une fraude à l’impôt sur le revenu en 2011-2012 et des fraudes à la TVA, blanchi une partie des espèces en les expédiant à l’étranger et organisé son insolvabilité pour échapper au paiement de dommages et intérêts dus à des associations antiracistes.

Il a en revanche été relaxé des poursuites pour fraude à l’impôt sur la fortune.

Plus de 657 000 euros en espèces avaient été retrouvés à son domicile en 2014, et lui et ses proches ont envoyé plus de 565 000 euros à l’étranger, principalement au Cameroun où il a des liens familiaux.

Lors du procès, qui s’était tenu entre fin mars et début avril, le parquet avait requis contre Dieudonné trois ans d’emprisonnement dont 18 mois avec sursis, ainsi que 285 000 euros d’amende.

Le polémiste, condamné à de multiples reprises pour ses sorties antisémites, avait opposé tout au long des débats son droit au silence à ses juges.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...