Israël en guerre - Jour 139

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Matan Znati, 23 ans : un festivalier mort en protégeant sa petite-amie

Assassiné au festival de musique Supernova la 7 octobre

Matan Znati (Autorisation)
Matan Znati (Autorisation)

Matan Znati, 23 ans, originaire de Dimona, a été grièvement blessé par des terroristes du Hamas lors du festival de musique Supernova le 7 octobre et a succombé à ses blessures le lendemain.

Sa famille a déclaré que lui et ses amis faisaient partie des premiers à fuir la fête lorsque les roquettes ont commencé, mais leur voiture a été prise en embuscade par un groupe de terroristes du Hamas. Matan a protégé sa petite amie avec son corps. Elle a été touchée par des tirs et a été blessée mais elle a survécu. Matan a été mortellement blessé, et au moment où il a été conduit à l’hôpital pour traitement, il était trop tard pour le sauver, même après une intervention chirurgicale d’urgence.

Son amie, Bar Zohar, a également été tuée à la fête.

Matan laisse derrière lui ses parents, Yoni et Tami, et ses frères et sœurs plus jeunes, Amit, Ron et Omer.

Sa famille a déclaré qu’il était récemment rentré d’un voyage d’un an à l’étranger et espérait bientôt commencer des études de programmation au Technion.

Sa sœur, Omer, a déclaré qu’elle était reconnaissante que la famille ait eu l’occasion de lui dire au revoir : « Je suis reconnaissante d’avoir eu le privilège d’être avec lui dans ses derniers moments et que nous avons une tombe et pouvons le pleurer », a-t-elle dit à Israel Hayom. « C’était un enfant en or qui voulait conquérir le monde. J’essaie d’être forte. »

« Le seul péché de Matan était de faire la fête lors d’un festival de paix sur la Terre d’Israël au Supernova », a déclaré son père, Yoni, à un site d’information local de Beer Sheva.

Yoni a déclaré que Matan avait servi dans une unité de combat à la frontière nord pendant son service militaire obligatoire : « Il a terminé son service avec excellence et était la fierté de tous ses commandants. Après son service militaire, il a travaillé et économisé de l’argent pour réaliser son objectif de voyager autour du monde. »

Son père a déclaré que Matan était parti en août 2022 pour 14 mois de voyage en Amérique du Sud, et qu’il l’avait rejoint pour le dernier mois dans les Caraïbes, où ils ont fait de la plongée, du kitesurf et ont apprécié leur temps ensemble. Matan était revenu en Israël quelques semaines seulement avant d’être assassiné.

Sa mère, Tami Cohen, a déclaré à Ynet que Matan « avait tellement de projets pour l’avenir : travailler, étudier au Technion, vivre avec ta petite amie. Tu étais destiné à conquérir la vie. Tu étais intelligent et un si bon garçon, la fierté de tous à la maison. »

« Matan, tu étais mon cœur et tout mon monde. Mon soleil qui me réchauffait et me faisait sourire tous les jours. Je ne sais pas comment continuer sans toi. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.