Mayim Bialik « heureuse de prendre le blâme » pour son soutien à Israël
Rechercher

Mayim Bialik « heureuse de prendre le blâme » pour son soutien à Israël

Lors d’une conférence à Jérusalem, l’actrice de ‘The Big Bang Theory’ a confié avoir été victime d’antisémitisme sur les réseaux sociaux pour son soutien à l'Etat juif

L'actrice Mayim Bialik rencontre le président Reuven Rivlin à sa résidence à Jérusalem le 18 mars 2018 (Crédit : Mark Neiman / GPO)
L'actrice Mayim Bialik rencontre le président Reuven Rivlin à sa résidence à Jérusalem le 18 mars 2018 (Crédit : Mark Neiman / GPO)

L’actrice juive américaine Mayim Bialik a déclaré que son soutien à Israël avait suscité des appels au boycott envers elle et envers la série populaire télévisée dans laquelle elle joue, « The Big Bang Theory ».

« Cela n’a pas encore influencé ma carrière d’actrice, mais cela a eu un impact sur la façon dont je suis perçue et cela a eu un impact sur ma carrière en termes d’engagement et de soutien », a-t-elle expliqué mardi soir dans un discours adressé au Forum mondial pour la lutte contre l’antisémitisme à Jérusalem.

Bialik a déclaré qu’elle a fait l’objet d’attaques antisémites sur les réseaux sociaux, où elle est très présente. « Je suis heureuse de prendre le blâme  pour l’Etat », a-t-elle également déclaré.

Elle a ajouté qu’Internet pourrait devenir un outil pour « faire de ce monde un monde plus pacifique et compatissant ». Elle a également déclaré qu’en raison de l’utilisation généralisée de l’Internet, « l’antisémitisme a maintenant une portée profonde et significative. Je suis touché par des choses comme je ne l’ai jamais été auparavant. »

Join us Live at the 6th Global Forum for Combating Antisemitism with Mayim Bialik on Web Hatred and the Public Person

Posted by Israel Ministry of Foreign Affairs on Tuesday, 20 March 2018

Bialik, 42 ​​ans, a un doctorat en neurosciences et joue le rôle de la neuroscientifique Amy Farrah Fowler dans « The Big Bang Theory ». Divorcée et mère de deux fils, elle a été élevée dans le judaïsme réformé et pratique maintenant l’orthodoxie moderne. Dans de nombreuses interviews, elle s’est décrite comme sioniste et évoque sa famille vivant en Israël.

« Je suis très reconnaissante d’avoir l’opportunité d’être en vie et de pouvoir parler librement de mon amour pour ce pays, pour lequel mes grands-parents ont prié en fuyant l’Europe de l’Est, et d’éduquer les gens à travers ma plate-forme publique sur le sionisme et les Juifs et l’Etat d’Israël » , s’est-elle réjouie lors du forum bi-annuel sur l’antisémitisme, organisé par le ministère israélien des Affaires étrangères et le ministère de la Diaspora.

Plus tôt ce mois-ci, Bialik a demandé à ses 2 millions d’abonnés sur Facebook de voter pour qu’elle soit désignée pour allumer le flambeau, honneur réservé à un représentant de la Diaspora juive lors de la cérémonie d’ouverture de la fête de l’indépendance d’Israël au Mont Herzl.

You may not know this is a thing, but in Israel every year, a torch is lit on Mount Herzl for Israeli Independence Day….

Posted by Mayim Bialik on Friday, 9 March 2018

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...