Médaille de la bravoure à titre posthume pour Ari Fuld, victime du terrorisme
Rechercher

Médaille de la bravoure à titre posthume pour Ari Fuld, victime du terrorisme

Gilad Erdan a demandé au chef de la police d'approuver la décoration pour l'héroïsme du militant qui a neutralisé son assaillant, ainsi que pour ses années de travail anti-BDS

Ari Fuld (Crédit : Facebook)
Ari Fuld (Crédit : Facebook)

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a déclaré jeudi qu’il voulait décerner une médaille à titre posthume à Ari Fuld, né aux États-Unis, qui a poursuivi et blessé son agresseur lors de l’attaque terroriste du mois dernier au carrefour Gush Etzion, situé en Cisjordanie.

Fuld l’a fait en dépit du fait qu’il avait été poignardé mortellement, empêchant le terroriste d’attaquer une employée du centre commercial et peut-être même de lui sauver la vie.

Erdan a demandé au chef de la police Roni Alsheich d’envisager d’attribuer à Fuld une médaille de la bravoure de la police pour ses actions à la suite de l’attaque dans un centre commercial. Il a chargé Alsheich de convoquer d’urgence le comité des prix de la police pour discuter de la question afin que Fuld puisse être honoré lors de la prochaine cérémonie de remise des prix, qui aura lieu en novembre.

Les images filmées par les caméras de sécurité du centre commercial montrent Fuld, après avoir été poignardé et avec du sang qui coule dans son dos, poursuivre et tirer sur Khalil Jabarin, 17 ans. On le voit ensuite s’effondrer sur le sol.

Fuld, résident de l’implantation voisine d’Efrat et père de quatre enfants, a été conduit d’urgence dans un hôpital de Jérusalem, mais a été déclaré mort peu après. Jabarin a été transporté à l’hôpital dans un état modéré, puis placé en détention.

כשהוא פצוע ומדמם: כך הציל ארי פולד עובדת בחנות מדקירת המחבל

כשהוא פצוע ומדמם: כך הציל ארי פולד עובדת בחנות מדקירת המחבל • לתיעוד המלא שהביאו Yossi Eli ושי שפיגלמן ולריאיון של Almaz Mangisto עם אלמנת הנרצח >> https://www.10.tv/news/172564

Posted by ‎חדשות 10‎ on Monday, 17 September 2018

« Ari Fuld a fait preuve d’un héroïsme et d’une intrépidité suprêmes lorsqu’il a poursuivi dans ses derniers instants le terroriste qui l’avait poignardé mortellement, neutralisé et, ce faisant, sauvé la vie d’autres civils », a écrit Erdan dans ses recommandations adressées à Alsheich.

Erdan, qui est également ministre des Affaires stratégiques, a déclaré que Fuld avait également consacré sa vie à défendre Israël en combattant le mouvement du Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

« En plus de ses actions sur le terrain, Ari a également combattu pour l’État d’Israël sur la scène internationale et a fait partie d’un réseau de militants de l’information que nous avons établi pour montrer au monde la vérité sur Israël et pour dénoncer les mensonges des gens qui le boycottent », a-t-il écrit. « Ari est un exemple et un modèle pour nous tous et nous devrions le remercier pour cela. »

Fuld était un défenseur bien connu d’Israël et un militant de droite. Son assassinat a bouleversé la communauté des militants pro-israéliens et les militants ont rappelé qu’il était un fervent partisan de l’État juif.

La Médaille de la bravoure de la police est décernée pour des actes d’héroïsme suprême accomplis en temps de crise.

Hila Peretz, une vendeuse de falafels, a déclaré le 17 septembre 2018 qu’Ari Fuld lui avait sauvé la vie lors d’un attentat terroriste au carrefour du Gush Etzion un jour auparavant. (Capture d’écran : Dixième chaîne)

Après l’attaque, Hila Peretz, vendeuse de falafels, a déclaré avoir vu Jabarin poignarder mortellement Fuld devant le magasin quelques minutes après avoir servi cet adolescent palestinien. Jabarin commença alors à courir vers elle en tenant le couteau à la main. Elle a couru pour sauver sa vie en criant « terroriste », a-t-elle raconté.

« Le terroriste était juste derrière moi », se souvient-elle. « J’ai commencé à descendre les escaliers en courant, mais il a sauté pour essayer de se mettre devant moi. L’homme qui a été tué m’a vraiment sauvé la vie. »

Elle a ajouté à propos de Fuld : « Ce n’est pas qu’un héros. Il a donné sa vie pour moi. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...