Rechercher

Mel Gibson exclu du Mardi Gras à la Nouvelle Orléans

Les organisateurs invoquent des "menaces" non précisées ; l'ADL et d'autres groupes saluent la décision vu les remarques passées antisémites et racistes de l’acteur

L'acteur Mel Gibson pose pour les photographes à son arrivée à la première du film "Daddys Home 2", à Londres, le jeudi 16 novembre 2017. (Photo de Vianney Le Caer/Invision/AP)
L'acteur Mel Gibson pose pour les photographes à son arrivée à la première du film "Daddys Home 2", à Londres, le jeudi 16 novembre 2017. (Photo de Vianney Le Caer/Invision/AP)

Les organisateurs du Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans sont revenus dimanche sur leur décision d’accueillir l’acteur et réalisateur hollywoodien Mel Gibson comme invité de marque du défilé après les critiques, émanant notamment de groupes juifs locaux, suscitées par cette annonce.

Le Krewe of Endymion, le plus grand groupe participant au défilé prévu le 18 février, avait annoncé samedi que Gibson serait un « Co-Grand Marshal » (co-grand Maréchal), un titre réservé aux invités célèbres.

Mais cette annonce a suscité de vives réactions de la part de l’Anti-Defamation League (ADL), de la Jewish Federation of Greater New Orleans et du Greater New Orleans Rabbinic Council, qui, dans une déclaration commune, ont cité la « longue histoire » de Gibson en matière d’insultes antisémites, racistes et misogynes, ainsi que ses « piètres efforts pour s’excuser ».

Suite à cela, le Krewe of Endymion a fait savoir dimanche, soit moins de 24 heures après avoir annoncé la nomination de Gibson, qu’il avait « reçu de nombreuses réactions à l’annonce de notre grand maréchal, [et] que certaines de ces réactions comprenaient des menaces que nous jugeons très préoccupantes ».

Le groupe n’a pas précisé la nature des menaces, ni leur source.

« Dans le meilleur intérêt de la sécurité de nos participants, de nos invités spéciaux et de tous ceux qui nous accueillent dans les rues, Mel Gibson ne participera pas en tant que co-grand maréchal à notre parade de 2023 », ajoute le communiqué.

Un char se fraie un chemin le long de la route du défilé alors que les fêtards se disputent les perles lors de la parade du Mardi Gras du Krewe of Endymion à la Nouvelle-Orléans, le 25 février 2017. (Crédit : Gerald Herbert/AP)

Gibson n’a pas fait de commentaire sur sa mise à l’écart de la parade de la Nouvelle-Orléans.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont également exprimé leur surprise quant au choix du Krewe of Endymion, l’un d’eux a tweeté « Mel Gibson ? David Duke n’était-il pas disponible ? », en référence à l’ancien leader du Ku Klux Klan. Un autre a écrit : « J’ai entendu dire que Mel Gibson était le plan de repli d’Endymion après qu’Andrew Tate n’a pas pu venir ». Tate est un influenceur en ligne controversé, accusé de véhiculer des opinions misogynes.

Selon le Daily Beast, le Krewe of Endymion disposerait d’un budget de 8 millions de dollars et déploierait 3 200 participants sur 80 chars lors des défilés annuels du Mardi Gras.

Les groupes juifs qui ont exprimé leur opposition à la nomination de Gibson ont salué la décision, mais ont déclaré qu’ils étaient « consternés » par sa nomination en premier lieu.

« Compte tenu de ses antécédents en matière d’antisémitisme et d’autres formes de haine, nous estimons que sa désignation comme Grand Maréchal d’Endymion est une insulte et manque de vision », indique une déclaration commune.

« Bien que nous soyons soulagés qu’il ne participe plus au défilé, nous espérons que les dirigeants d’Endymion auront compris pourquoi le choix de Mel Gibson a tant peiné et déçu la communauté juive ainsi que les communautés marginalisées auxquelles il a porté atteinte par le passé. »

« Le fait qu’Endymion ait choisi un grand Maréchal ayant un lourd passé de haine fait passer un mauvais message sur l’événement », a-t-elle ajouté.

En 2006, Gibson a affirmé de manière tristement célèbre, lors d’une crise d’ivresse, que les Juifs étaient responsables de « toutes les guerres dans le monde » et a véhiculé des stéréotypes antisémites dans son film à succès de 2004 « La Passion du Christ ». Il a depuis tenté de revenir dans les bonnes grâces de la communauté juive, faisant même un don à un projet pour aider les survivants de la Shoah.

En 2020, Winona Ryder a affirmé que Gibson l’avait traitée de « réchappée des fours ». Ces affirmations ont été soutenues par le scénariste Joe Eszterhas, qui a déclaré que Gibson avait traité à plusieurs reprises les juifs de « réchappés des fours », de « Hebes » et de « Jew boys » en sa présence.

En 2010, l’ex-petite amie de Gibson, Oksana Grigorieva, a affirmé qu’il avait abusé d’elle physiquement et a publié un enregistrement sur lequel on pouvait entendre l’acteur faire des remarques sexistes et racistes, notamment lui dire « si tu te fais violer par une bande de n****s, ce sera de ta faute ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.