Merav Ben-Ari, ex-députée Koulanou, rejoint Yesh Atid de Yair Lapid
Rechercher

Merav Ben-Ari, ex-députée Koulanou, rejoint Yesh Atid de Yair Lapid

Dans une annonce faite avant la date de dépôt des listes électorales, cette avocate pour l'égalité des sexes a dit qu'il n'avait jamais été plus important de changer de dirigeant

Merav Ben-Ari, à gauche, rejoint Yesh Atid de Yair Lapid, le 1er février 2021. (Autorisation)
Merav Ben-Ari, à gauche, rejoint Yesh Atid de Yair Lapid, le 1er février 2021. (Autorisation)

Merav Ben-Ari, ancienne députée du parti Koulanou, a rejoint lundi la formation Yesh Atid de Yair lapid, trois jours avant la date-limite de dépôt des listes finales auprès de la Commission centrale électorale des candidats qui se présenteront au scrutin du mois de mars. Cette échéance est fixée au 4 février.

« Jamais il n’a été aussi important de changer les dirigeants à la tête de l’État et de mettre en place un gouvernement différent », a déclaré Ben-Ari.

Lapid a accueilli chaleureusement l’ancienne législatrice dans les rangs du parti, affirmant que « pour pouvoir former un gouvernement sain, on a besoin de personnes saines qui, à vos côtés, travailleront avec pour objectif de recréer de la normalité et de la bonté dans le pays, d’établir une économie stable, une santé stable, et de nous remettre sur les rails ».

Ben-Ari avait fait son entrée à la Knesset en 2015 quand le parti Koulanou de centre-droit avait remporté dix sièges au parlement.

Merav Ben Ari, députée de Koulanou, à la Knesset, le 6 février 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Elle s’était distinguée par sa défense des lois sociales, de l’égalité des sexes et des droits LGBT lorsqu’elle siégeait au parlement. Elle a une petite fille qu’elle élève avec son père biologique, qui est un ami homosexuel.

En 2019, elle avait ouvertement critiqué Lapid après une plaisanterie de ce dernier qui était tombée à plat lorsqu’il avait suggéré que les quelques candidates de son parti manquaient de discipline.

« Vous êtes sérieux ? Vous êtes candidat au poste de Premier ministre et de tels propos ne sont pas drôles », avait alors commenté Ben-Ari.

Lapid avait ultérieurement présenté ses excuses, regrettant une « mauvaise blague »

Ben-Ari est la dernière personnalité de haut-rang à rejoindre la formation en amont du scrutin du mois de mars après le ralliement de Meirav Cohen, ex-ministre de l’Égalité sociale, qui a quitté Kakhol lavan pour Yesh Atid.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...