Meurtre du rabbin Shevach : Tsahal veut arrêter la famille du suspect interpellé
Rechercher

Meurtre du rabbin Shevach : Tsahal veut arrêter la famille du suspect interpellé

Le frère d'Ahmad Nassar Jarrar, recherché pour avoir tué Raziel Shevach, a été arrêté dans un raid nocturne, selon les médias palestiniens

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Ahmad Nassar Jarrar, 22 ans, chef de la cellule terroriste qui a tué le rabbin Raziel Shevach le 9 janvier (Crédit : Twitter)
Ahmad Nassar Jarrar, 22 ans, chef de la cellule terroriste qui a tué le rabbin Raziel Shevach le 9 janvier (Crédit : Twitter)

Le frère de l’un des terroristes soupçonnés d’avoir perpétré une attaque meurtrière au début du mois a été arrêté mardi matin par les forces de sécurité israéliennes, selon les médias palestiniens.

L’agence de presse palestinienne Maan a rapporté que les soldats israéliens à Jénine ont arrêté Suhaib Nassar Jarrar, frère du présumé chef terroriste Ahmad Nassar Jarrar, qui aurait échappé au raid israélien en vue de le capturer la semaine dernière.

L’agence officielle palestinienne Safa a rapporté que Wissam Assam Jarrar, un parent d’Ahmad, avait également été arrêté à Jénine.

Les responsables de la sécurité israélienne n’ont pas confirmé les arrestations, car la censure militaire empêche la publication des détails relatifs à l’affaire.

Cependant, l’armée israélienne a annoncé que huit suspects palestiniens avaient été arrêtés entre lundi soir et mardi matin lors de raids dans toute la Cisjordanie.

Le rabbin Raziel Shevach avec sa famille, photo non-datée (Autorisation de la famille)

Le 9 janvier, peu avant 20 heures, le rabbin Raziel Shevach, âgé de 35 ans et père de six enfants, conduisait sa voiture sur l’autoroute près de son domicile dans l’avant-poste de Havat Gilad quand des coups de feu lui ont été tirés depuis un véhicule qui passait.

Shevach, un infirmier bénévole, a reçu une balle dans le cou, mais a réussi à appeler sa femme et lui a dit d’appeler une ambulance. Des médecins civils et militaires se sont précipités sur les lieux et ont tenté d’arrêter l’hémorragie en transportant Shevach à l’hôpital Meir de Kfar Saba, où il a été déclaré mort après que les efforts de réanimation ont échoué.

Les services de sécurité israéliens ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver les coupables, les menant à une maison à Jénine où les suspects se seraient cachés jeudi dernier.

Dans une opération menée par l’unité de lutte contre le terrorisme de la police israélienne, les forces de sécurité ont utilisé une technique connue sous le nom de « auto-cuiseur », dans laquelle les troupes utilisent un certain nombre d’armes et d’outils de haute intensité pour désorienter les suspects à l’intérieur d’une maison avant d’abattre un mur et d’entrer de force dans la structure.

Un échange de tirs a éclaté pendant le raid d’arrestation. Un suspect a été tué et un autre a été arrêté. Deux policiers ont été blessés, dont un grièvement.

Cependant, Ahmad Jarrar a apparemment réussi à fuir les lieux.

Les forces israéliennes sont depuis à sa recherche, le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, affirmant vendredi que « son temps est compté ».

[mappress mapid= »4633″]

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...