Meyer Habib porte plainte après avoir été menacé de mort sur Facebook
Rechercher

Meyer Habib porte plainte après avoir été menacé de mort sur Facebook

"On appelle à 'me décapiter, me jeter aux chiens, me loger une balle casher dans la kippa', " dénonce le député de la 8e circonscription des Français de l'étranger

Le député français Meyer Habib à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 novembre 2014. (Crédit : capture d'écran)
Le député français Meyer Habib à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 novembre 2014. (Crédit : capture d'écran)

Le député juif français UDI Meyer Habib, par ailleurs député des Français de l’étranger pour la 8e circonscription, incluant Israël, a fait état le 2 août dernier sur son compte Twitter d’une « campagne d’appel au meurtre » à son encontre.

Dans ce message, également adressé au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, il s’émeut que sur les « sites pro-palos (sic), on appelle à ‘me décapiter, me jeter aux chiens, me loger une balle casher dans la kippa’ « .

Il produit quelques captures d’écran montrant sa tête mise en prix, et ce message d’un certain « Haroun Tazief » (sans doute un homonyme, ou un compte anonyme, le célèbre vulcanologue roumain étant mort en 1998) expliquant que Habib sera « décapité, jeté au chiens », ce « fils de chienne sale youpin de sous race ».

Dans ces commentaires, issus d’une page Facebook intitulée « Soutien à la résistance palestinienne », on suggère également de le décapiter à la guillotine, et en hommage à Dieudonné, on ressort les « quenelles » à destination de Meyer Habib.

Le député a annoncé avoir déposer plainte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...