Michel Gugenheim réélu grand rabbin de Paris
Rechercher

Michel Gugenheim réélu grand rabbin de Paris

Le vote a désigné le rabbin Michel Gugenheim vainqueur par 25 voix contre le rabbin Alain Sénior, de Créteil, qui en a obtenu 16

Le grand rabbin de Paris Michel Guggenheim (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le grand rabbin de Paris Michel Guggenheim (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le grand rabbin de Paris, Michel Gugenheim, a été réélu à son poste pour un second mandat de sept ans à la suite d’élections organisées ce lundi 8 avril à la synagogue de la Victoire, à Paris, a rapporté sur son site le Consistoire de Paris.

Le troisième tour du vote a désigné le rabbin Michel Gugenheim vainqueur par 25 voix contre le rabbin Alain Sénior, de Créteil, qui a obtenu 16 voix. Le rabbin Mordehaï Bensoussan de Perpignan participait également aux élections mais s’est retiré après avoir obtenu seulement une voix au premier tour.

Suite au vote, le grand rabbin réélu a « remercié et béni » l’assistance et déclaré l’élection placée sous le signe « du dynamisme et du renouveau ».

Le collège électoral, qui compte 45 membres – 41 d’entre eux étaient présents lundi –, était constitué de membres élus du Conseil d’administration, des représentants des présidents de Communautés et des représentants du Corps Rabbinique.

Michel Gugenheim, chevalier de la Légion d’honneur, est né en 1950 à Paris, fils du grand rabbin Ernest Gugenheim, issu d’une vieille famille juive d’Alsace. Sa mère, Claude-Annie Dalsace, était pédagogue et directrice de la revue pédagogique juive HaMoré. Il a étudié à l’École Yabné, à Paris, puis dans des yechivot israéliennes, où il deviendra proche d’influents rabbins comme Shlomo Wolbe et Moshe Shmuel Shapiro. Il termine ses études diplômé de l’École rabbinique de France et titulaire d’un DEA d’hébreu moderne.

A la mort de son père, Gugenheim le remplacera en tant que professeur au Séminaire israélite de France – duquel il deviendra directeur de 1992 à 2012, en plus d’officier à la synagogue Michkenot Israël, dans le 19e arrondissement de Paris.

Il a été élu grand rabbin de Paris pour la première fois en 2012, avec le soutien de Joël Mergui, président du Consistoire central. Au troisième tour, il recevait 33 voix sur 42. A la suite du décès du grand rabbin David Messas, il avait déjà assuré l’interim à ce poste.

En 2013 et 2014, durant un peu plus d’un an, il sera désigné avec le rabbin Olivier Kaufmann pour assurer l’intérim du grand-rabbin de France, à la suite de la démission forcée de Gilles Bernheim suite à des accusations de plagiat.

En 2014, Gugenheim a été accusé d’avoir fermé les yeux sur un chantage financier lié à un divorce, au détriment de l’épouse. Une plainte avait été déposée à son encontre et contre deux membres de sa cour rabbinique.

Son nouveau mandat de grand rabbin de Paris s’achèvera en 2026.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...