Rechercher

Miss Univers : la candidate du Porto Rico dit descendre d’un rescapé de la Shoah

En Israël pour le concours, Michelle Marie Colon a surpris ses concurrentes et les responsables du musée de la Shoah en révélant son ascendance lors d'une visite à Yad Vashem

Des concurrentes du concours Miss Univers visitent le musée de la Tour de David dans l'ancienne citadelle de Jérusalem, près de l'entrée de la Porte de Jaffa dans la vieille ville de Jérusalem, le 30 novembre 2021. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)
Des concurrentes du concours Miss Univers visitent le musée de la Tour de David dans l'ancienne citadelle de Jérusalem, près de l'entrée de la Porte de Jaffa dans la vieille ville de Jérusalem, le 30 novembre 2021. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)

JTA – Lorsqu’elle a obtenu le privilège de représenter Porto Rico au concours de Miss Univers, Michelle Marie Colon a parlé de sa fierté d’entrer dans l’histoire en tant que première femme noire du territoire à obtenir cet honneur.

Cette semaine en Israël, où se déroule le concours, elle a vanté un autre aspect de son patrimoine : son arrière-grand-père juif qui a échappé à la Shoah.

La semaine dernière, Colon a publié une photo d’elle tenant la main de Noa Cochva, la candidate israélienne, sous un mur couvert de portraits de victimes de la Shoah.

« Mon arrière-grand-père, Rodolfo Cohn, était un survivant de la Shoah », a écrit Colon. « Il s’est installé aux Caraïbes et a rencontré Dorila Thomas, mon arrière-grand-mère ; une femme afro-caribéenne émancipée – descendante d’esclaves – qui était à l’époque administratrice d’une ferme. Ensemble, ils ont formé une famille solide, pleine d’amour, fondée sur l’empathie et la résilience. »

Elle avait raconté cette histoire lors d’un discours improvisé pendant que les concurrents visitaient Yad Vashem, le mémorial national de la Shoah à Jérusalem. Dani Dayan, le président du mémorial, a publié une vidéo sur Twitter samedi et elle est rapidement devenue virale.

« Je suis venue ici en Israël en sachant que je serais plus connectée à ma famille parce que mon [arrière] grand-père a échappé à la Shoah et tous les autres membres de sa famille, ses sœurs, ses frères, même leurs filles – quatre filles – ont été tués dans les camps de concentration, en particulier à Auschwitz », a déclaré Colon.

Dayan a déclaré que Colon, une étudiante en médecine de 21 ans, « a surpris ses concurrentes au concours de Miss Univers (ainsi que le personnel de Yad Vashem) ».

Les commentaires de Colon interviennent à un moment où les défenseurs de la cause palestinienne cherchent à transformer le concours, prévu le 12 décembre à Eilat, en un référendum politique sur Israël.

Les défenseurs de la cause palestinienne ont appelé les concurrents à boycotter le concours. La Malaisie et l’Indonésie, dont les populations sont largement musulmanes, se sont jusqu’à présent engagées à le faire.

Par ailleurs, la candidate de l’Afrique du Sud participe au concours malgré les pressions exercées par le gouvernement sud-africain pour boycotter Israël.

En outre, le concours de cette année accueillera pour la première fois une candidate des Émirats arabes unis et, pour la première fois depuis des décennies, une candidate du Maroc, qui sera par ailleurs habillée par un styliste israélien. Ces deux pays ont signé des accords de normalisation diplomatique avec Israël en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...