Morrissey, ex-chanteur des Smiths, revient en Israël
Rechercher

Morrissey, ex-chanteur des Smiths, revient en Israël

Le chanteur donnera deux concerts en août, à Tel Aviv et à Césarée

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le chanteur Morrissey lors d'un concert au festival SXSW d'Austin, Etats-Unis, en mars 2006. (Crédits : Wiki Commons)
Le chanteur Morrissey lors d'un concert au festival SXSW d'Austin, Etats-Unis, en mars 2006. (Crédits : Wiki Commons)

L’iconique et charismatique Morrissey, ancien membre du groupe indie The Smiths, de Manchester, et maintenant un artiste solo, a annoncé son retour en Israël avec deux concerts : le 22 août à Tel Aviv, dans le Heichal HaTarbut, et le 24 août dans l’amphithéâtre de Césarée.

Célébrant les 30 ans de la sortie de l’album le plus célèbre des Smiths, “The Queen is Dead”, les concerts de Morrissey devraient se jouer à guichets fermés, comme en 2012, lors de sa dernière performance en Israël.

L’excentrique parolier, connu pour ses opinions bien trempées sur la politique, le végétarisme et la sexualité, devrait chanter les morceaux favoris des fans, notamment “There is a Light that Never Goes Out,” “Every Day is Like Sunday,” “I Know It’s Over,” “How Soon is Now” et “Suedehead.”

Depuis son dernier concert en Israël en 2012, Morrissey a sorti son dixième album studio, « World Peace is None of Your Business », et son premier roman, « La liste des perdus », qui a reçu de mauvaises critiques.

Mais le charmant musicien, connu pour les liens qu’il créé avec ses spectateurs, est adoré par les Israéliens comme par les fans du monde entier. Il apparaît au 92e rang du classement des « 100 plus grands musiciens de tous les temps » du magazine Rolling Stone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...