Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Mort de l’auteur allemand Martin Walser, qui avait adhéré au parti nazi

Des documents du fichier central du Parti nazi font état de son adhésion à ce dernier en janvier 1944 et il fut soldat dans l'armée allemande

L'écrivain allemand Martin Walser discute des livres audio à la Foire du livre de Francfort le 4 octobre 2006. (Crédit :  John MACDOUGALL / AFP)
L'écrivain allemand Martin Walser discute des livres audio à la Foire du livre de Francfort le 4 octobre 2006. (Crédit : John MACDOUGALL / AFP)

L’écrivain allemand Martin Walser, une figure de la littérature contemporaine dans son pays, est mort à l’âge de 96 ans, selon le chef de l’Etat allemand qui déplore vendredi la perte, selon lui, « d’un grand homme et d’un écrivain de rang mondial ».

« Nous portons le deuil de Martin Walser. Nous ne l’oublierons pas », écrit Frank-Walter Steinmeier dans des condoléances adressées à la veuve de l’écrivain, Käthe Walser.

« Son oeuvre s’étend sur plus de six décennies et il a marqué de façon décisive la litérature allemande sur cette période », a-t-il ajouté dans ce texte transmis par la présidence.

Des documents du fichier central du Parti nazi font état de son adhésion à ce dernier en janvier 1944 et il fut soldat dans l’armée allemande.

Plusieurs médias tels que les chaînes de télévision publiques ARD et ZDF ainsi que le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung avaient révélé plus tôt que Martin Walser s’était éteint dans la nuit de jeudi à vendredi à Überlingen, dans le sud-ouest, où il résidait depuis la fin des années 60.

Il est considéré comme l’un des romanciers majeurs de l’après-guerre au même titre que Günter Grass ou Heinrich Böll, même s’il n’a jamais atteint la notoriété internationale de ces deux derniers.

« Génie et provocateur », selon la ZDF, il fera scandale à la fin des années 1990 en avouant dans un discours en avoir assez de la « représentation permanente » du passé nazi, déclenchant un énorme débat de fond en Allemagne sur le travail de mémoire des horreurs du IIIe Reich.

Il avait en particulier déclaré « détourner le regard » lorsque les crimes nazis sont montrés à la télévision et dénoncé une « instrumentalisation d’Auschwitz à des fins actuelles », un « gourdin moral » qui serait sans cesse brandi sur l’Allemagne.

« Des Mariés à Philippsburg »

Accusé de vouloir refouler le passé nazi, il s’en défendait mais estimait qu’une répétition constante des représentations de ces crimes en banalisait l’horreur.

Marcel Reich-Ranicki (Crédit : I, Dontworry/CC BY-SA 3.0)

En 2002, dans « Mort d’un critique », il s’en était cette fois pris au critique littéraire le plus connu d’Allemagne, Marcel Reich-Ranicki, un juif rescapé du ghetto de Varsovie, ce qui avait créé un nouveau scandale dans son pays et lui avait valu d’être soupçonné d’antisémitisme.

Né le 24 mars 1927 à Wasserburg, Martin Walser a excellé dans la description des microcosmes petits-bourgeois, dont il est lui-même issu.

Après la guerre, il passe le baccalauréat puis étudie la littérature, l’histoire et la philosophie.

Il se fait connaître en 1955 par un recueil de nouvelles, puis, deux ans plus tard, par son premier roman et grand succès littéraire, « Des Mariés à Philippsburg », qui a lancé sa longue et prolifique carrière.

« En tant qu’analyste génial des mondes intérieurs humains, il n’a cessé de se remettre en question en écrivant, et de faire participer les lecteurs à ce processus », a estimé M. Steinmeier dans ses condoléances.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.