Netanyahu appelle Otzma Yehudit à se retirer de la course, Ben Gvir refuse
Rechercher

Netanyahu appelle Otzma Yehudit à se retirer de la course, Ben Gvir refuse

Dans un même communiqué, les proches du Premier ministre ont accusé le chef de HaYamin HaHadash, de "mettre toute la droite en danger" en opposant son veto contre Otzma Yehudit.

Le président d'Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, à l'entrée de la commission centrale électorale à la Knesset, le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Le président d'Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, à l'entrée de la commission centrale électorale à la Knesset, le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a appelé jeudi Itamar Ben Gvir à stopper la campagne électorale de son parti Otzma Yehudit, après qu’il eut été écarté d’une alliance des petits partis de droite.

Les proches de Benjamin Netanyahu ont accusé Naftali Bennett, chef de HaYamin HaHadash, de « mettre toute la droite en danger » en opposant son veto contre Otzma Yehudit.

Dans un communiqué, ils ont déclaré que « le Premier ministre salue le leadership du rabbin Rafi Peretz, qui, malgré le lourd tribut personnel, a agi pour minimiser les dommages causés par Bennett au bloc de droite et a sauvé des votes dans le bloc. »

« Maintenant, le Premier ministre s’attend à ce que Ben Gvir, malgré la difficulté, quitte la course afin de garantir un gouvernement de droite. »

Itamar Ben Gvir a rapidement rejeté cette suggestion.

« J’attends de lui qu’il aide Otzma Yehudit au lieu de lui faire obstacle », a-t-il déclaré à la Douzième chaîne

« S’il s’était arrêté là, il y aurait eu un gouvernement [après les élections de septembre]. Il n’a pas à nous faire la leçon. Nous restons dans la course. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...