Netanyahu promet une réponse “décisive” à l’attentat de Tel Aviv
Rechercher

Netanyahu promet une réponse “décisive” à l’attentat de Tel Aviv

Le Premier ministre promet des “actions déterminées” pour localiser les “collaborateurs” de la fusillade mortelle dans un centre commercial bondé

Ilan Ben Zion est journaliste au Times of Israel. Il est titulaire d'une maîtrise en diplomatie de l'Université de Tel Aviv et d'une licence de l'Université de Toronto en études du Proche-Orient et en études juives

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 23 mai 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Jérusalem, le 23 mai 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis jeudi une réponse « décisive » à l’attentat terroriste mortel de mercredi à Tel Aviv, et a déclaré que les services de sécurité d’Israël retrouveraient quiconque a pu aider les tireurs.

Netanyahu, le ministre de la Défense Avigdor Liberman et le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan se sont rendu au marché de Sarona, dans le centre de Tel Aviv, le lieu de l’attentat de mercredi soir après un briefing d’urgence au quartier général de l’armée israélienne, selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Netanyahu avait atterri en Israël, de retour d’une visite officielle à Moscou, peu après l’attaque.

« C’est un évènement difficile, un meurtre de sang froid par des terroristes criminels, a déclaré le Premier ministre dans un communiqué. « Je veux d’abord présenter mes condoléances aux familles dont le monde a basculé à ce moment, et bien sûr des vœux de prompt rétablissement aux blessés. »

Vidéo de sécurité de l'attentat du marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit :capture d'écran Deuxième chaîne)
Vidéo de sécurité de l’attentat du marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit :capture d’écran Deuxième chaîne)

« Nous avons discuté d’une série de mesures offensives et défensives que nous prendrons afin d’agir contre ce phénomène sérieux de fusillade. C’est un défi, et nous devrons le relever », a-t-il déclaré, sans donner plus de précision.

« Nous sommes au milieu d’une période complexe. Nous agirons avec fermeté et intelligence », a-t-il déclaré, promettant « des actions déterminées de la police, de l’armée israélienne et des agences de sécurité pour localiser tous les complices qui ont pris part à ce meurtre, et pour empêcher de futures attaques. »

« Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour attaquer les attaquants et défendre ceux qui ont besoin d’être défendus », a-t-il déclaré en anglais aux journalistes.

Pendant qu’il s’exprimait, les troupes de l’armée israélienne encerclaient le village de Yatta en Cisjordanie, au sud de Hébron, là où habitaient les deux terroristes présumés.

Liberman a déclaré dans un communiqué qu’Israël « ne compte pas tolérer la situation. Je ne pense pas que ce soit le moment de faire des déclarations, mais tout ce qui est nécessaire, nous le ferons, et nous le ferons sévèrement. »

« Nous n’accepterons pas cette situation, ils ne peuvent pas échapper à leur responsabilité », a-t-il déclaré.

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'un attentat terroriste au marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d’un attentat terroriste au marché Sarona de Tel Aviv, le 8 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Bien que le Hamas et le Fatah aient tous les deux rendus hommage à la fusillade, il n’y avait pas de revendication immédiate pour l’attentat qui a tué quatre Israéliens et en a blessé au moins 18 autres. Un terroriste présumé a été sévèrement blessé par un tir d’un garde de sécurité, et le second a été arrêté par la police.

Erdan a déclaré que la fête juive de Chavouot, qui a lieu dimanche, et le mois saint musulman de Ramadan, qui a commencé lundi dernier, créaient « un moment sensible ».

« Nous augmenterons la présence policière partout où cela est nécessaire pour créer un sentiment de sécurité », a-t-il déclaré depuis le lieu de l’attentat, selon la radio militaire.

Les politiciens israéliens ont publié une série de condoléances sur les réseaux sociaux. Le chef de l’opposition Isaac Herzog a parlé de l’attentat comme d’une « terrible tragédie pour Tel Aviv ».

« Peuple d’Israël, nous continuerons à être fort. Le terrorisme ne nous a jamais vaincus et ne nous vaincra jamais. Je souhaite un bon rétablissement aux blessés et envoie mes condoléances aux familles de personnes assassinées », a-t-il déclaré sur Facebook.

Alors que les autorités israéliennes n’ont pas immédiatement désigné un responsable pour l’attentat, la députée de l’Union sioniste Ksenia Svetlova a déclaré sur Twitter que « les terroristes de l’attentat de #telaviv viendraient apparemment de la région de Hébron/Yatta, comme beaucoup d’autres avant eux. De grandes chances pour que le HAMAS soit impliqué. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...