Netanyahu remercie Pence d’avoir reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël
Rechercher

Netanyahu remercie Pence d’avoir reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël

Le Premier ministre a donné du "cher ami" au vice-président déclarant que c'est la première fois qu'il peut appeler Jérusalem, la capitale d'Israël, avec un responsable étranger

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, accueille le vice-président américain Mike Pence à Jérusalem, le 22 janvier 2018 (Autorisation : PMO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, accueille le vice-président américain Mike Pence à Jérusalem, le 22 janvier 2018 (Autorisation : PMO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rendu hommage à la reconnaissance américaine de Jérusalem en tant que capitale d’Israël alors qu’il accueillait lundi le vice-président Mike Pence dans la ville.

Netanyahu a indiqué à Pence que jamais auparavant, il n’avait pu qualifier Jérusalem de capitale d’Israël aux côtés d’un responsable étranger.

« C’est la première fois que je vis cette situation où deux responsables peuvent prononcer ensemble ces trois mots : ‘Jérusalem, capitale d’Israël' », a dit Netanyahu selon un communiqué émis par son bureau.

Le voyage de Pence est le tout premier d’une haute personnalité américaine depuis la reconnaissance par le président Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale israélienne dans un discours qui avait été prononcé le 6 décembre. Tandis qu’Israël a rendu hommage à Pence pour cette initiative, les Palestiniens ont réagi avec fureur et refusent de rencontrer le vice-président, arrivé dans la ville dans la soirée de dimanche.

« Je veux remercier le président [Donald] Trump ainsi que vous-même pour cette déclaration historique que, je le sais, vous avez soutenue et défendue », a ajouté Netanyahu. « Je suis impatient de m’entretenir avec vous comme nous venons tout juste de commercer à le faire pour déterminer comment renforcer davantage notre alliance remarquable – elle n’a jamais été plus forte – et comment faire avancer la paix et la sécurité dans notre région, ce qui est notre objectif commun ».

Il a qualifié Pence de »cher ami ».

Pence a été accueilli à Jérusalem lundi matin comme un chef d’Etat alors qu’il débute une visite de quarante-huit heures en Israël.

Lundi dans l’après-midi, Pence devrait s’adresser à la Knesset dans ce qui devrait être un discours « historique ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...