Netanyahu s’excuse de s’être moqué de Gantz en bégayant lors d’un meeting
Rechercher

Netanyahu s’excuse de s’être moqué de Gantz en bégayant lors d’un meeting

Le Premier ministre se dit désolé si quelqu'un a été offensé par sa moquerie, et que son intention était de dire que Kakhol lavan n'est pas une alternative à sa direction du pays

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'un événement de campagne du Likud au Centre de conventions internationales de Jérusalem, le 21 janvier 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'un événement de campagne du Likud au Centre de conventions internationales de Jérusalem, le 21 janvier 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a présenté ses excuses mercredi après s’être moqué du président de Kakhol lavan, Benny Gantz, pour avoir bégayé lors d’un entretien télévisé.

Le Premier ministre a été critiqué par des députés et des défenseurs des personnes en situation de handicap pour son attaque de Gantz lors d’un événement de campagne du Likud à Jérusalem mardi. Lors de l’événement, il a plaisanté en disant que si le slogan de son parti lors des élections précédentes avait été « C’est soit nous, soit eux », à la lumière des difficultés de son rival lors des interviews, un slogan plus approprié serait « C’est soit nous, soit eu-eu-eux ».

« L’imitation moqueuse du Premier ministre Benjamin Netanyahu d’une personne qui bégaie est un nouveau record pour les hauts responsables élus », a déclaré le président de l’Israel Stuttering Association (organisation caritative publique à but non lucratif qui soutient les personnes qui bégaient et leurs familles en Israël), Hanan Horowitz, dans un communiqué.

Le Likud s’est moqué à plusieurs reprises de Gantz au cours des campagnes électorales de l’année dernière lors d’une interview sur la Douzième chaîne dans laquelle il avait bégayé.

Le candidat à sa réélection a répondu à la critique en tweetant : « Dans mon discours d’hier soir, je faisais référence au fait que Benny Gantz n’a pas de résultats, il n’a rien à offrir et rien à dire aux citoyens d’Israël ».

« Contrairement à la façon dont les choses ont été présentées dans les médias, mes propos ne s’adressaient certainement pas aux personnes handicapées, et si quelqu’un a été blessé par mes paroles, je suis vraiment désolé ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...