Netanyahu veut que les jeunes désinfectent les gares ferroviaires et routières
Rechercher

Netanyahu veut que les jeunes désinfectent les gares ferroviaires et routières

Le Premier ministre affirme que le coronavirus "n'affecte pas les enfants ou les adolescents", alors qu'un lycéen fait partie des patients contaminés en Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) rencontre les chefs des partis de droite, après les élections israéliennes qui, une fois encore, semblent le laisser sans majorité claire, le 4 mars 2020. (Yonatan Sindel/FLASH90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) rencontre les chefs des partis de droite, après les élections israéliennes qui, une fois encore, semblent le laisser sans majorité claire, le 4 mars 2020. (Yonatan Sindel/FLASH90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré samedi qu’il prévoyait de mobiliser des adolescents pour désinfecter les gares ferroviaires et routières, affirmant que le nouveau coronavirus « ne les atteint pas », malgré la présence d’un lycéen parmi les Israéliens infectés.

Le Premier ministre a également indiqué que le gouvernement pourrait prolonger la période des vacances scolaires pour lutter contre l’épidémie, qu’il a qualifiée de « pandémie ».

« Il faut comprendre que la pandémie ne touche pas les enfants ou les adolescents, Dieu merci ; il n’y a pas eu un seul cas à notre connaissance », a fait savoir Netanyahu dans un communiqué officiel.

« Nous devons désinfecter les installations publiques », a-t-il ajouté. « Ce virus est sensible à l’eau de javel et nous devons agir de manière ordonnée pour désinfecter les gares ferroviaires, les gares routières, etc. A cette fin, pendant la période des vacances, qui peut être prolongée, je mobiliserai les adolescents, tant dans les écoles que dans les mouvements de jeunesse, de manière très minutieuse, pour aider à la désinfection. Je demanderai également à l’armée de s’occuper de certaines installations ».

Si le chef du gouvernement a pu signifier que le virus ne provoque généralement pas de symptômes graves chez les enfants et les adolescents, ceux-ci sont néanmoins infectés et peuvent le transmettre à leurs amis et leur famille.

Des employés désinfectent un magasin à Or Yehuda après qu’un employé, revenu d’Italie, a été testé positif au coronavirus, le 28 février 2020. (Crédit : Flash90)

Alors que la plupart des décès dus aux coronavirus dans le monde ont été causés par des personnes âgées, des adolescents en sont morts. Selon le site web Worldometers, le taux de mortalité chez les adolescents est de 0,2 %, soit le même taux que chez les jeunes adultes de 20 à 30 ans.

Vingt-cinq Israéliens sont actuellement connus pour être infectés par le virus, dont les quatre derniers ont été annoncés samedi soir. L’un des 25, un chauffeur de bus qui transportait des pèlerins grecs qui se sont ensuite révélés être infectés par le virus, est dans un état grave. Ce patient de 38 ans « se bat pour sa vie », a déclaré Netanyahu.

Le Premier ministre a précisé qu’il était en contact avec d’autres dirigeants mondiaux et qu’il avait discuté de la coopération internationale pour endiguer la propagation de l’épidémie. Le virus a franchi une étape importante vendredi, plus de 100 000 personnes dans le monde étant désormais infectées. Il a fait près de 3 400 morts.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...