Nickolay Mladenov renonce au poste d’émissaire de l’ONU pour la Libye
Rechercher

Nickolay Mladenov renonce au poste d’émissaire de l’ONU pour la Libye

Le Bulgare va démissionner des Nations unies le 31 décembre, au terme de son actuel mandat d'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient

Fichier : L'envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov après une conférence de presse à Gaza, le 30 avril 2015. (Crédit : AFP / Mahmud Hams)
Fichier : L'envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov après une conférence de presse à Gaza, le 30 avril 2015. (Crédit : AFP / Mahmud Hams)

Le Bulgare Nickolay Mladenov, actuel émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient et appelé à devenir le nouvel émissaire pour la Libye, a renoncé à prendre ce poste pour « raisons personnelles et familiales », a indiqué mardi le porte-parole du secrétaire général de l’ONU.

M. Mladenov, émissaire pour le Proche-Orient depuis 2015, a « informé lundi le secrétaire général qu’à la fin de sa mission sur le Proche-Orient le 31 décembre, il démissionnerait des Nations unies et ne pourrait pas prendre le poste d’émissaire pour la Libye », a déclaré le porte-parole, Stéphane Dujarric, lors d’un point presse.

Le porte-parole n’a pas précisé qui pourrait être nommé à la place de M. Mladenov.

Le Conseil de sécurité avait donné le 15 décembre son feu vert à sa nomination sur le dossier libyen, 10 mois après la démission du Libanais Ghassan Salamé.

Si ce dernier a jeté l’éponge officiellement pour raisons de santé, il ne cachait plus sa lassitude face aux violations par plusieurs membres de l’ONU, y compris au Conseil de sécurité, de leurs propres résolutions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...