Israël en guerre - Jour 253

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Noa Glazberg, 43 ans : une fille dévouée, « qui ne cessait jamais de rire »

Assassinée dans sa maison du kibboutz Ein Hashlosha le 7 octobre.

Noa Glazberg (Facebook)
Noa Glazberg (Facebook)

Noa Glazberg, 43 ans, a été assassinée par des terroristes du Hamas dans sa maison du kibboutz Ein Hashlosha le 7 octobre.

Elle laisse dans le deuil ses parents, Rita, originaire du Chili, et Arie, originaire d’Argentine, ainsi que son frère Guy et ses neveux et nièces.

Selon un site d’information chilien, les terroristes qui se sont introduits chez elle l’ont abattue avec huit balles.

Au cours de l’été, elle est allée rendre visite à son frère et à ses neveux et nièces au Canada, un voyage qu’elle a décrit sur les réseaux sociaux comme « un rêve devenu réalité ».

Sa mère, Rita, a écrit sur Facebook le lendemain de sa mort : « Noa, tu seras dans tout ce que j’ai pour le reste de ma vie ». Elle ajoute plus tard : « Noaleh, tu seras toujours avec nous dans nos cœurs ».

Son amie et voisine, Hila Cohen, a évoqué leur longue amitié dans un message publié sur Facebook.

« Ma Noa bien-aimée », écrit-elle. « J’ai l’impression que mon âme a été assassinée. Nous avons eu le privilège d’être amies pendant de longues et belles années, tu étais mon ange gardien, l’amie qui était toujours prête à donner et à aider, à donner les meilleurs conseils qui soient, l’amie qui m’a sauvée dans les moments de crise et de difficulté », a-t-elle ajouté.

« Tu as été pour moi un exemple et un modèle de respect pour ta mère et ton père. Tu t’es tellement dévouée à tes chers parents que tu étais tout pour eux », a écrit Hila. « Pour toi, la famille était la valeur suprême ! »

Son cousin, Maor Lewkowicz, a parlé de leur enfance et « des moments de joie sans fin qui ont laissé une empreinte dans ma mémoire ».

Il a noté qu’ils s’étaient vus quelques jours avant qu’elle ne soit assassinée, « pour quelques heures merveilleuses de rire (comme tu aimais rire et aimer inconditionnellement). Tu nous as raconté ton voyage au Canada pour Guy’chuk et Sivan et personne n’était plus heureux que toi », a-t-il raconté. « Malgré les hauts et les bas de ta vie, tu étais toujours optimiste et tu n’arrêtais jamais de rire. Tu t’occupais de tes parents avec beaucoup de dévouement. Noaleh, ma cousine bien-aimée, je t’aime et tu resteras à jamais dans ma mémoire ».

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.