Le Hamas appelle à des attentats suicides dans des bus israéliens
Rechercher

Le Hamas appelle à des attentats suicides dans des bus israéliens

Ce n’est pas une intifada tant que l’on ne voit pas “le toit des bus voler” selon un clip, ces attaques servent à “humilier” Netanyahu

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a appelé dimanche ses activistes à mener des attentats suicides contre les Israéliens, particulièrement dans les bus, d’une manière qui rappelle les attentats dévastateurs de la Deuxième intifada, de 2000 à 2005.

Dans un clip musical publié sur internet, le Hamas, qui dirige de fait la bande de Gaza, a rendu hommage aux terroristes qui ont ciblé des civils devant un bus Egged, le prinicpal transporteur public en Israël, vert et blanc en feu.

« Mourir en martyr pour [la mosquée] Al-Aqsa donne à la bombe plus de force », peut-on entendre dans la chanson publiée par la chaîne officielle du Hamas, Al-Aqsa TV.

« Une intifada n’est pas une intifada si le toit des bus ne vole pas. »

La chanson rend hommage aux terroristes qui ont mené des attaques, affirmant qu’ils servaient à « humilier » le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

La vidéo de six minutes suit aussi un activiste du Hamas qui se prépare pour un attentat suicide en Israël. Le terroriste monte dans un bus avec plusieurs civils, dont deux hommes (mal) habillés comme des juifs orthodoxes.

Ces derniers mois, des officiels du Hamas ont ouvertement appelé à une résurgence des attentats suicides contre les Israéliens.

En décembre, Israël a dévoilé une cellule du Hamas opérant à Jérusalem est, dans le quartier d’Abu Dis, qui prévoyait de mener des attentats suicides. Les services de sécurité du Shin Bet ont déclaré que la cellule était contrôlée par la direction du Hamas dans la bande de Gaza.

Plus tard ce mois-là, dans une opération commune de l’armée et de la police israéliennes, le Shin Bet avait arrêté plus de deux douzaines d’agents du Hamas, dont la majorité était des étudiants de l’université al-Quds d’Abu Dis, qu’ils suspectaient de se préparer à attaquer des cibles israéliennes, avait déclaré les services à ce moment.

Les attentats palestiniens ont tué environ 30 personnes depuis octobre 2015. Dans la même période, 150 Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes, la plupart en menant des attaques, mais d’autres pendant des affrontements et des manifestations violentes.

Les attentats suicides ont tué des centaines d’Israéliens dans le milieu des années 1990 et pendant la Deuxième intifada, au début du millénaire, et ont mené à une opération militaire israélienne massive en Cisjordanie.

Avi Issacharoff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...