NPR présente ses excuses pour avoir rayé Israël de la carte
Rechercher

NPR présente ses excuses pour avoir rayé Israël de la carte

Un représentant affirme qu'appeler Israël 'la Palestine' est une « erreur » ; l'artiste dit que la carte a été faite sous pression

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

La carte de NPR remplaçant Israël par la "Palestine", mis en évidence par HonestReporting.com (Crédit : Autorisation)
La carte de NPR remplaçant Israël par la "Palestine", mis en évidence par HonestReporting.com (Crédit : Autorisation)

WASHINGTON – La médiatrice du National Public Radio (NPR), Elizabeth Jensen, a publié une explication et des excuses lundi pour une carte publiée sur le site Web de l’organisation qui a effacé Israël du Moyen-Orient.

Le 24 janvier, dans le blog de NPR, Goats and Soda, qui couvre les questions de santé et de culture à travers le monde, a publié un article intitulé « De quoi avez-vous peur en 2016 ? Les Globetrotters partagent leurs craintes ».

L’article, centré sur les inquiétudes des voyageurs pour l’année à venir, a inclus une illustration du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, la région du monde que les voyageurs perçoivent comme étant le plus à risque.

« La carte d’illustration contenait un certain nombre d’erreurs », a écrit Jensen. « Le plus notable étant qu’Israël a été identifié comme ‘la Palestine’ ».

Le site pro-israélien HonestReporting.com était le premier à remarquer la bévue.

Son rédacteur en chef, Simon Plosker, a écrit sur son site Web, « Il est totalement inacceptable que NPR publie une image qui efface Israël de la carte. Que personne au NPR n’ait reconnu à quel point cette image est problématique à plusieurs niveaux en dit long sur les lacunes dans le processus éditorial ».

Peu de temps après que l’article de HonestReporting a été publié, NPR a commencé à recevoir des e-mails critiques sur la carte et l’a retiré rapidement, selon Jensen. Dimanche soir, l’image avait été retirée du site. A sa place, il y a maintenant une note de l’éditeur qui dit :

« La version originale de ce post contenait une carte d’illustration destinée à représenter les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, que les répondants à un sondage ont identifié comme étant la région présentant le plus grand risque pour les voyageurs et les expatriés en 2016. La carte contenait un certain nombre d’erreurs. Les pays comme Chypre, Israël et la Turquie étaient soit non représentés ou non étiquetés ; l’étiquette de ‘Palestine’ aurait dû se dire ‘territoires palestiniens’ ; et l’Afghanistan et le Pakistan ont été inclus par erreur. NPR présente ses excuses pour ces erreurs ».

Suite à la controverse, Jensen a demandé des explications à l’éditeur du blog Goats and Soda, Marc Silver, qui a expliqué que l’illustration a été réalisée par un artiste indépendant, Patric Sandri, et que son équipe « aurait dû examiner attentivement chaque carte pour chercher les inexactitudes, les omissions et ce qu’ils ont omis de faire ».

Sandri, un illustrateur suisse qui a travaillé avec NPR à une reprise avant et qui a également publié dans le Washington Post et le Bloomberg Businessweek, a répondu à la demande de Jensen qui lui avait demandé des explications mardi, ce qui a entraîné une mise à jour vers le message original.

« Ce n’était pas mon intention politique de dessiner la carte comme ça », a déclaré Sandri Jensen.

« J’avais un temps très court pour faire l’illustration. Si vous travaillez sous la pression du temps, des erreurs peuvent se produire ». Il a également ajouté que le personnel NPR n’a pas remarqué des erreurs après qu’il a présenté son travail.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...