Rechercher

Nucléaire: « pas de meilleure offre pour l’Iran », dit la ministre française Colonna

La ministre des Affaires étrangères n'a pas exclu la possibilité que le président Macron s'entretienne avec son homologue Ebrahim Raïssi, qui sera présent à New York cette semaine

La ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna lors d'une conférence de presse à New York, le 19 septembre 2022. (Crédit : Ed JONES / AFP)
La ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna lors d'une conférence de presse à New York, le 19 septembre 2022. (Crédit : Ed JONES / AFP)

« Il n’y aura pas de meilleure offre pour l’Iran » dans le dossier sur un accord éventuel sur le programme nucléaire de Téhéran, a déclaré lundi la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

La ministre n’a pas exclu la possibilité que le président Emmanuel Macron puisse s’entretenir avec son homologue Ebrahim Raïssi, qui sera présent à New York cette semaine.

« Nous verrons ce que cette semaine nous apporte », a-t-elle indiqué devant la presse.

« La fenêtre d’opportunité semble prête à se refermer » pour réinstaller l’accord sur le nucléaire datant de juillet 2015 puis dénoncé trois ans plus tard par le président américain Donald Trump, a déclaré Mme Colonna.

« Nous ne cessons de répéter (…) qu’il n’y aura pas de meilleure offre pour l’Iran » et qu' »il lui appartient de prendre une décision », a-t-elle ajouté.

Dans un entretien avec une télévision américaine, M. Raïssi s’est déclaré dimanche favorable à un « bon accord » et à un « accord juste », en demandant des « garanties » pour qu’il « dure ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...