On a à peine connu la 21e Knesset, voici les députés de la 22e
Rechercher

On a à peine connu la 21e Knesset, voici les députés de la 22e

À l'issue des élections d'avril, un record historique de 49 nouveaux députés avaient été intronisés ; à l'inverse, la nouvelle paraîtra plus familière

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, prend un selfie avec ses collègues lors de la cérémonie de serment qui a eu lieu à la 21ème Knesset à la suite des élections d'avril du 30 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton / Flash90)
Le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, prend un selfie avec ses collègues lors de la cérémonie de serment qui a eu lieu à la 21ème Knesset à la suite des élections d'avril du 30 avril 2019. (Crédit : Noam Revkin Fenton / Flash90)

La constitution de la nouvelle coalition pourrait certes prendre des semaines voire des mois, mais les bureaux de vote étant clos et les résultats définitifs étant (presque) tombés, nous pouvons déjà jeter un œil à la nouvelle Knesset, la 22e de l’histoire du pays et celle qui présentera le moins de changements par rapport à la précédente.

Pour la première fois de son histoire, Israël a connu deux élections législatives en un an. La plupart des partis ont décidé de ne pas changer leur liste électorale, évitant des primaires et la présence de nouveaux visages. La 22e Knesset enregistre ainsi 14 nouveaux parlementaires — dont sept ont déjà officié comme député par le passé.

À l’issue du scrutin d’avril, un record de 49 nouveaux élus avaient été intronisés, dépassant ainsi les 48 nouveaux visages élus en 2013, et faisant de cette 21e Knesset la plus novice depuis les premières élections israéliennes.

La 22e législature, à l’inverse, sera la plus expérimentée de l’histoire du Parlement même si la plupart de ses membres n’y ont siégé que quatre mois.

La salle des séances plénières vide de la Knesset, le 29 avril 2019, un jour avant la prestation de serment de la 21e Knesset. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Avec 96,5 % environ des voix décomptées jeudi, Kakhol lavan a remporté 33 sièges contre 31 pour le Likud. Vient en troisième position, la Liste arabe unie avec 13 mandats, suivie des partis ultra-orthodoxes Shas avec neuf et Yahadout HaTorah avec huit députés. Yisrael Beytenu d’Avigdor Liberman en comtpe également huit, Yamina sept, le Parti travailliste-Gesher six et le Camp démocratique cinq.

Aucun des nouveaux députés n’est issu des plus grandes formations, Kakhol lavan et Likud, le premier ayant conservé la même liste qu’en avril et le parti au pouvoir n’ajoutant que des députés du parti Koulanou aujourd’hui dissous, les deux ayant fusionné avant le scrutin. le Parti travailliste-Gesher, Yisrael Beytneu, la Liste arabe unie et Yamina comptent chacun trois députés absents de la précédente Knesset. L’alliance de partis majoritairement arabes, cependant, surpasse les autres en termes de députés n’ayant jamais servi au Parlement.

Des 14 députés faisant leurs cartons, quatre avaient anticipé la fin de leur carrière parlementaire — Roy Folkman de Koulanou, l’ancien dirigeant travailliste, Avi Gabbay, son numéro deux Tal Russo, ancien général de l’armée, et Shelly Yachimovich ont tous annoncé qu’ils ne se représenteraient pas le 17 septembre — tandis que les dix autres comptaient bien faire être réélus.

Pour les sept députés Likud absents du nouveau Parlement — Kati Shitrit, Petin Mulla, Mai Golan, Uzi Dayan, Ariel Kellner, Osnat Mark et Amit Halevy — la sentence est sûrement encore plus amère, sachant qu’ils avaient tous voté pour la dissolution de la Knesset et la convocation d’un nouveau scrutin, ils se sont eux-mêmes renvoyés de leur poste.

Au total, 29 femmes ont été élues, un record égalisant le chiffre des 21e et 20e Knesset. Un chiffre d’autant plus remarquable dans la mesure ou certains partis, comme le Shas et Yahadout HaTorah, sont idéologiquement opposés à la présence de femmes au poste de député et n’en comptaient donc pas sur leur liste.

Le nombre total de femmes ayant servi à la 20e Knesset avait pendant un temps atteint les 36, après l’arrivée de sept femmes à la place de parlementaires démissionnaires.

Voici une liste complète de tous les députés de la Knesset entrante, avec les nouveaux députés en gras — du moins ceux qui étaient absents de la précédente.

Kakhol lavan

1. Benny Gantz
2. Yair Lapid
3. Moshe Yaalon
4. Gabi Ashkenazi
5. Avi Nissenkorn
6. Meir Cohen
7. Miki Haimovitch
8. Ofer Shelah
9. Yoaz Hendel
10. Orna Barbivai
11. Michael Biton
12. Chili Tropper
13. Yael German
14. Tzvi Hauser
15. Orit Farkash-Hacohen
16. Karin Elharar
17. Meirav Cohen
18. Yoel Rozbozov
19. Assaf Zamir
20. Yizhar Shai
21. Elazar Stern
22. Miki Levy
23. Omer Yankelovitch
24. Pnina Tamano-Shata
25. Gadeer Mreeh
26. Ram Ben Barak
27. Alon Shuster
28. Yoav Seglovich
29. Ram Shefa
30. Boaz Toporovsky
31. Orli Froman
32. Eitan Ginzburg
33. Gadi Yevarkan

Likud

1. Benjamin Netanyahu
2. Yuli Edelstein
3. Yisrael Katz
4. Gilad Erdan
5. Moshe Kahlon
6. Gideon Saar
7. Miri Regev
8. Yariv Levin
9. Yoav Gallant
10. Nir Barkat
11. Gila Gamliel
12. Avi Dichter
13. Ze’ev Elkin
14. Haim Katz
15. Eli Cohen
16. Tzachi Hanegbi
17. Ofir Akunis
18. Yuval Steinitz
19. Tzipi Hotovely
20. David Amsalem
21. Amir Ohana
22. Ofir Katz
23. Etti Atia
24. Yoav Kisch
25. David Bitan
26. Keren Barak
27. Shomo Karai
28. Miki Zohar
29. Yifat Shasha Biton
30. Sharren Haskel
31. Michal Shir

Liste arabe unie

1. Ayman Odeh
2. Matanas Shichada
3. Ahmad Tibi
4. Mansour Abbas
5. Aida Touma-Sliman
6. Walid Taha
7. Ofer Kassif
8. Hiba Yizbek
9. Osama Saadi
10. Yosef Jabareen
12. Said al-Harumi
13. Jabar Asatra

Shas

1. Aryeh Deri
2. Yitzhak Cohen
3. Meshulam Nahari
4. Yakov Margi
5. Yoav Ben-Tzur
6. Michael Michaeli
7. Moshe Arbel
8. Ynon Azoulay
9. Moshe Abutbul

Yahdaout HaTorah

1. Yaakov Litzman
2. Moshe Gafni
3. Meir Porush
4. Uri Maklev
5. Yaakov Tesler
6. Yaakov Asher
7. Yisrael Eichler
8. Yitzhak Pindrus

Yisrael Beytenu

1. Avigdor Liberman
2. Oded Forer
3. Yevgeni Suba
4. Eli Avidar
5. Yulia Malinovsky
6. Hamad Amar
7. Alexander Kushnir
8. Mark Efraimov

Yamina

1. Ayelet Shaked
2. Rafi Peretz
3. Bezalel Smotrich
4. Naftali Bennett
5. Moti Yogev
6. Ofir Sofer
7. Matan Kahana

Travaillistes-Gesher

1. Amir Peretz
2. Orly Levy-Abekasis
3. Itzik Shmuli
4. Merav Michaeli
5. Omer Barlev
6. Revital Swid

Camp démocratique

1. Nitzan Horowitz
2. Stav Shaffir
3. Yair Golan
4. Tamar Zandberg
5. Ilan Gilon

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...