Onze ans de prison pour un militaire israélien coupable de plusieurs crimes
Rechercher

Onze ans de prison pour un militaire israélien coupable de plusieurs crimes

Le soldat a été reconnu coupable d'avoir accepté des pots-de-vins, et de harcèlements sexuel pour des actes dont la nature n'a pas été révélée au public

Photo d'illustration d'un soldat de l'armée israélienne dans un tribunal militaire (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Photo d'illustration d'un soldat de l'armée israélienne dans un tribunal militaire (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Un officier de l’armée israélienne au sein de l’Administration civile a été condamné à 11 ans de prison mercredi dans un dossier opaque après avoir été reconnu coupable d’un certain nombre d’accusations graves, dont des agressions sexuelles et mises en péril de la sécurité nationale.

L’administration civile, qui fait partie de l’unité de Coordination des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), est placée sous les auspices du ministère de la défense.

Elle gère les affaires civiles dans les zones palestiniennes et agit en liaison avec le gouvernement, l’armée israélienne et l’Autorité palestinienne.

L’officier, qui a été reconnu coupable au mois de décembre, a été placé en détention depuis son inculpation au mois de février dernier.

Le soldat a été reconnu coupable de la majorité des chefs d’inculpation qui lui étaient reprochés, avait déclaré l’armée au mois de décembre, dont délits sexuels, harcèlement sexuel, pots-de-vins, fraude, abus de confiance et d’abus d’autorité, au point qu’il avait posé un risque pour la sécurité nationale.

Depuis le début des poursuites judiciaires contre lui, l’identité de l’officier et son rang ont été placés sous ordonnance de non-publication en raison du caractère sensible de l’affaire, dont la majorité des détails a été placée sous scellés par l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...