Opération policière dans l’académie prémilitaire suite au drame de Nahal Tzafit
Rechercher
Tragédie de Nahal Tzafit

Opération policière dans l’académie prémilitaire suite au drame de Nahal Tzafit

Les autorités soupçonnent les organisateurs de la randonnée meurtrière dans le désert de Judée de tentative d'obstruction à la justice, en coordonnant leurs témoignages

La police à l'entrée de l'académie prémilitaire Bnei Tzion de Tel Aviv après la mort de neuf jeunes entraînée par des inondations lors d'une randonnée organisée par l'institution dans le désert de Judée, le 26 avril 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La police à l'entrée de l'académie prémilitaire Bnei Tzion de Tel Aviv après la mort de neuf jeunes entraînée par des inondations lors d'une randonnée organisée par l'institution dans le désert de Judée, le 26 avril 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La police a organisé perquisitionné l’académie prémilitaire Bnei Zion à Tel Aviv dimanche, saisissant des documents et confisquant des ordinateurs, après avoir soupçonné que les dirigeants de cette institution de Tel Aviv ont tenté de faire entrave à l’exercice de la justice sur l’enquête sur l’excursion qui s’est soldée jeudi par le décès de 10 adolescents dans une crue subite.

La police israélienne enquête sur d’éventuels mensonges des organisateurs de la randonnée sur la sécurité de cet itinéraire dans le désert qu’ils devaient emprunter, ainsi que sur leur coordination – ou l’absence de coordination -avec les autorités concernées.

Les 10 victimes faisaient partie d’un groupe de 25 lycéens en excursion dans le cadre de l’académie prémilitaire qu’ils devaient rejoindre l’année prochaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...