Pakistan : Israël a les “poches bien remplies” et contrôle les médias
Rechercher

Pakistan : Israël a les “poches bien remplies” et contrôle les médias

La présentatrice de CNN Bianna Golodryga a réagi fermement au commentaire du ministre des Affaires étrangères du Pakistan : “J'appelle ça une remarque antisémite”

Bianna Golodryga interviewe le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, sur CNN, le 20 mai 2021. (Capture d'écran via JTA)
Bianna Golodryga interviewe le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, sur CNN, le 20 mai 2021. (Capture d'écran via JTA)

JTA – Le ministre pakistanais des Affaires étrangères a relayé des clichés antisémites jeudi dans une émission de CNN concernant la violence entre Israël et Gaza.

Dans une interview avec la présentatrice Bianna Golodryga, qui est juive, Shah Mahmood Qureshi a d’abord déclaré qu’Israël était en train de perdre « la guerre médiatique » dans sa bataille contre le Hamas, « malgré leurs connexions ».

Golodryga a réagi en demandant : « De quelles connexions parlez-vous ? »

Qureshi a ri, puis a répondu : « Des poches bien remplies ».

Golodryga a insisté à nouveau, lui demandant de clarifier ce qu’il voulait dire, et Qureshi a répondu : « Eh bien, ce sont des gens très influents, ils contrôlent les médias. »

« J’appelle ça une remarque antisémite », a répondu Golodryga.

C’est ainsi qu’un échange éprouvant de sept minutes a commencé entre les deux, diffusé peu de temps après le discours de Qureshi au Conseil de sécurité des Nations Unies à New York plus tôt dans la journée. CNN a retransmis un extrait du discours de Qureshi, dans lequel il a déclaré que c’est à Israël qu’incombe la responsabilité d’arrêter la violence à sa frontière avec la bande de Gaza. Le Hamas, qui a ouvert les hostilités il y a plus d’une semaine en tirant des roquettes sur Jérusalem, a accepté un cessez-le-feu avec Israël quelques heures plus tard.

Golodryga, qui est née de parents juifs dans ce qui est aujourd’hui la Moldavie et a immigré aux États-Unis en 1980, a évoqué à plusieurs reprises les déclarations de Qureshi sur le contrôle supposé des médias par Israël.

Lorsqu’on lui a demandé de condamner l’antisémitisme, Queshi a déclaré : « Je ne justifierai aucune attaque à la roquette… et je ne peux pas approuver le bombardement aérien qui a lieu. » Il a qualifié les actions d’Israël contre le Hamas de « génocide », de « crimes de guerre » et de « nettoyage ethnique », des mmots qui reviennent très souvent dans les hashtag utilisés par les Pro-palestiniens sur Twitter.

Golodryga a également poussé Qureshi à condamner les actions de la Chine contre sa population ouïghoure, que certains groupes juifs ont qualifiées de génocide. Après avoir noté que le Pakistan est un allié proche de la Chine, Qureshi a réorienté la conversation sur les affrontements ethniques indo-pakistanais dans la région du Cachemire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...