Pas d’obligation d’hôtel COVID pour les femmes enceintes et les personnes âgées
Rechercher

Pas d’obligation d’hôtel COVID pour les femmes enceintes et les personnes âgées

À partir de ce soir, 22 heures, la majorité des Israéliens qui entreront dans le pays devront s'auto-isoler dans des hôtels spécialement prévus à cet effet

Un technicien fait une démonstration d'un prélèvement en vue d'un test coronavirus sur un employé de l'aéroport Ben-Gurion au centre de dépistage installé dans l'aéroport, à Tel Aviv, le 9 novembre 2020. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
Un technicien fait une démonstration d'un prélèvement en vue d'un test coronavirus sur un employé de l'aéroport Ben-Gurion au centre de dépistage installé dans l'aéroport, à Tel Aviv, le 9 novembre 2020. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

À partir de ce mercredi soir, 22 heures, les Israéliens qui entreront dans le pays devront s’auto-isoler dans des hôtels spécialement prévus à cet effet.

Le ministère de la Santé a néanmoins prévenu que des exceptions seront faites, permettant à certains de se placer en quarantaine à leur domicile.

Un comité d’accueil sera mis en place à l’aéroport Ben Gurion pour débattre des demandes « humanitaires », a indiqué le ministère.

Les personnes autorisées à s’isoler chez elles sont notamment : les personnes âgées, les mineurs qui voyageaient seuls, les femmes à un stade avancé de la grossesse, les personnes nécessitant un traitement médical spécial, et d’autres encore, selon le ministère.

« Tous ceux qui obtiennent une exemption d’isolement à l’hôtel seront toujours tenus de s’isoler chez eux », a précisé le ministère.

A LIRE – Jérusalem : L’hôtel COVID, un terreau fertile pour la souche britannique ?

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...