Plaintes contre des écoles juives orthodoxes à New York pour des abus présumés
Rechercher

Plaintes contre des écoles juives orthodoxes à New York pour des abus présumés

L'école Westchester à Mamaroneck et l'Académie SAR du Bronx sont visées par des poursuites impliquant un ancien enseignant, Stanley Rosenfeld

La Salanter Akiba Riverdale Academy dans le Bronx, New York. (Capture d'écran via Google Street Map)
La Salanter Akiba Riverdale Academy dans le Bronx, New York. (Capture d'écran via Google Street Map)

JTA — Sept hommes ont porté plainte contre deux écoles juives ultra-orthodoxes à New York pour des abus présumés de la part d’un ancien professeur et administrateur.

Jeudi, trois hommes ont déposé plainte contre l’école Westchester à Mamaroneck et quatre hommes ont porté plainte contre l’Académie SAR du Bronx pour des abus présumés de la part de Stanley Rosenfeld, qui a travaillé dans les deux écoles à différents endroits de 1969 jusque dans les années 1980.

Des enquêtes menées par un cabinet d’avocat engagé par les deux écoles ont mis en évidence que Rosenfeld s’était comporté de manière inappropriée avec au moins cinq étudiants à l’école Westchester et avec au moins 12 étudiants à l’académie Salanter Akiba Riverdale, aussi connue sous le nom de SAR. L’année dernière, Rosenfeld a reconnu dans un entretien au journal Forward qu’il avait abusé des enfants.

Le JTA a contacté les deux écoles pour commenter l’affaire. Aucune n’avait répondu au moment de la publication.

Les deux plaintes ont été déposées en vertu du New York Child Victims Act, qui est entrée en vigueur le mois dernier. La loi permet aux victimes de l’Etat de déposer des poursuites civiles, quelle que soit la date où les abus ont été commis. De nombreuses plaintes ont déjà été déposées contre des institutions éducatives, et plus de plaintes devraient venir dans les prochaines semaines.

En 2001, Rosenfeld a été reconnu coupable de deux chefs d’inculpation pour abus sur un étudiant de bar mitzvah de 12 ans alors qu’il était chantre du Temple Am David à Warwick, à Rhode Island. Il avait été condamné à une peine avec sursis, mais il a purgé 18 mois en prison après avoir enfreint les conditions de son sursis.

Les plaintes affirment que la majorité des abus se sont produits quand Rosenfled invitait des enfants chez lui pour étudier en sa compagnie le vendredi soir.

Les plaignants sont représentés par les avocats Michael Dowd et Paul Mones. Le mois dernier, ils ont déposé un plainte au nom de 38 hommes qui affirment avoir été abusés par des enseignants et des administrateurs à Yeshiva University High School pour garçons à New York sur une période allant du milieu des années 1950 jusqu’à 1986.

L’année dernière, une autre école juive, Ramaz School à Manhattan, a déclaré que d’anciens membres du personnel n’avaient pas réagi convenablement aux dénonciations qu’ils avaient reçues dans les années 1970 sur des abus par Rosenfeld.

Après que Rosenfeld a quitté Ramaz en 1974, des administrateurs ont appris qu’il avait eu des conduites sexuelles déplacées avec des enfants alors qu’ils travaillait à l’école Westchester, selon un cabinet d’avocat engagé par Ramaz. A l’époque, l’école n’avait pourtant pas donné l’alerte sur ce qu’elle avait appris.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...